A LA UNEACTUALITÉS

Sadikh Niasse sur la loi d’amnistie pour Sonko, Diomaye et Cie : « Nous avons quelques réserves »

Le projet de loi d’amnistie qui pourrait permettre la libération de prisonniers comme Ousmane Sonko ou Bassirou Diomaye Faye ne fait pas l’unanimité. Secrétaire général de la Rencontre Africaine des Droits de l’Homme (RADDHO), Sadikh Niasse n’est cependant pas contre cette loi, mais a quelques réserves.

« Pour ce qui est de l’amnistie, on en parle. Mais nous, notre réserve, c’est que la loi d’amnistie ne puisse être utilisée pour consacrer l’impunité des crimes qui ont été commis. Depuis 2021, il y a beaucoup de morts, il y a beaucoup de problèmes, de difficultés. Et, nous ne voudrions pas que tout cela soit passé à pertes et profits sans pour autant être élucidé », a-t-il déclaré lors d’un entretien avec Dakaractu.

« D’accord pour l’amnistie, mais il faudrait à notre avis avant cela penser à élucider cette question, situer les responsabilités, déterminer les conditions dans lesquelles ces personnes ont été tuées avant de parler d’amnistie.  Parce qu’il y a une forme d’amnistie qui ne fait que consacrer l’impunité des crimes qui ont été commis depuis 2021.C’est ça notre réserve par rapport à cette loi d’amnistie », a-t-il ajouté.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page