A LA UNEACTUALITÉS

Saint-Louis suite au décès de leur camarade Prosper Clédor Senghor : les étudiants de l’UGB suspendent leur mot d’ordre de grève illimitée mais réclament justice

Les étudiants de l’Université Gadton Berger (UGB), ont suspendu dans la matinée d’hier, mercredi 21 février 2024, leur mot dordre de grève illimitée et comptent rejoindre les amphis pour reprendre les enseignements et apprentissages. Ils ont dénoncé, par la même occasion, la mort de leur second camarade Prosper Clédor Senghor, à l’Hôpital Principal de Dakar où il était admis en réanimation. La victime a succombé à ses blessures. 

Âgé de 21 ans et originaire de Cabrousse, localité située dans le Sud du pays, l’étudiant de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, Prosper Clédor Senghor, a succombé à ses blessures hier, mercredi 21 février, à l’Hôpital Principal de Dakar où il était admis en salle de réanimation. La victime était inscrite en Licence 1 en Mathématiques Appliquées aux Sciences au niveau de l’UFR des Sciences Appliquées et de Technologies (SAT) de l’UGB de Saint-Louis.

«On a eu un réveil brutal aujourd’hui (hier, ndlr) après qu’on ait appris la triste nouvelle sur le rappel à Dieu de notre camarade Prosper Clédor Senghor, à Dakar. Il était en réanimation depuis le 10 février dernier, suite aux manifestations déclenchées à l’UGB pour réclamer justice pour le camarade Alpha Yoro Tounkara. Donc, c’est avec un cœur meurtri qu’on a reçu cette triste nouvelle», a laissé entendre Sambayel Sow, président de séance par intérim de la Coordination des Étudiants de Saint-Louis (CESL).

Ses camarades et lui ont tous dénoncé avec la dernière énergie les tueries d’étudiants notées dans cette université de Sanar, depuis feu Mouhamadou Fallou Sène à feu Prosper Clédor Senghor, en passant par feu Alpha Yoro Tounkara, et le fait que les autorités n’agissent jamais pour que justice leur soit rendue.

Cependant, la Coordination des Étudiants de Saint-Louis a décidé, hier mercredi, en assemblée générale, de suspendre son mot d’ordre de grève illimitée décrété au lendemain de la mort de leur camarade Alpha Yoro Tounkara. À en croire le président de séance par intérim de la CESL, «il est important que les enseignements et apprentissages puissent reprendre dans cette université, de peur que les autorités en profitent pour essayer de la fermer».

Au terme de leur assemblée générale, les étudiants de l’UGB se sont rendus au portail de l’entrée principale de cette université où ils ont brandi le drapeau national et des pancartes pour exprimer, de manière pacifique, leur tristesse suite à la mort de l’étudiant Prosper Clédor Senghor.

YVES TENDENG 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page