A LA UNEACTUALITÉS

Secteur de l’éducation : Alioune Mamadou Dia ambitionne de professionnaliser les daaras

Le candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) à la présidentielle du 24 mars 2024, Aliou Mamadou Dia,  a fait part de son projet de  professionnalisation des «daaras» (écoles coraniques), à l’échelle nationale, pour «réparer une injustice qui a trop duré». Il était en campagne électorale à Tivaouane.

«C’est injuste de voir des Sénégalais diplômés des grandes universités arabes en biologie, en mathématiques, en informatique et revenir au pays sans aucune perspective d’insertion. Avec moi comme président de la République, cette politique de deux poids deux mesures sera une histoire oubliée, car nous sommes tous des fils du Sénégal», a-t-il promis.

Le candidat du PUR prône aussi un retour aux valeurs traditionnelles sénégalaises. Il pense que la revalorisation de nos cultures est un préalable à l’essor de notre pays. «La politique politicienne ne développera jamais notre pays. Il nous faut une rupture totale pour opérer les réglages  nécessaires et conformes  aux lignes contenues dans la théorie du changement si chère au PUR», soutient-il.

Aliou Mamadou Dia promet, par ailleurs, une fois élu président de la République, de changer radicalement le visage de Tivaouane qui est  l’un des départements les plus riches du Sénégal, avec son programme «Nitte Ak Naatangué». «Tivaouane, avec son gaz, son zircon, ses centrales  éolienne et électrique, ses riches terres, sa façade maritime, doit bien profiter du capital humain dont regorge le Sénégal, pour construire un vrai développement. Il nous manque un bon leadership pour porter tout ce potentiel», indique le candidat de PUR.

NDEYE AMINATA CISSE

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page