A LA UNEACTUALITÉS

Sédhiou-une tragédie de la migration irrégulière fait 13 morts à Bounkiling : trois présumés complices interpellés dont un marabout

Au moins treize jeunes, tous des garçons et originaires de la commune de Bounkiling, dont onze du village de Kégnéto dans le nord de la région de Sédhiou, ont péri dans le naufrage de leur embarcation qui faisait route vers les côtes espagnoles. La nouvelle est confirmée par Daffé Bayo, le président du Conseil régional de la jeunesse et habitant Madina Wandifa dans le département de Bounkiling. Trois individus dont un marabout sont interpellés pour leur implication présumée dans ce voyage tragique des enfants.

La nouvelle avait quelque peu circulé sans toutefois convaincre les proches. Et ce n’est que ces derniers jours que des témoignages concordants sont venus confirmer la mort de onze jeunes, tous originaires du village de Kégnéto dans la commune de Bounkiling et de deux autres de la ville de Bounkiling dans le nord de la région de Sédhiou. Ces jeunes auraient quitté les côtes sénégalaises le 30 octobre dernier pour regagner l’Espagne mais leur embarcation aurait coulé en haute mer, rapportent des proches.

Daffé Bayo, le président du Conseil régional de la jeunesse de Sédhiou dont la mère est originaire de ce village de Kégnéto, a confirmé la disparition de ces jeunes : « ce sont effectivement des jeunes du département de Bounkiling, précisément 11 originaires du village de Kégnéto d’où est originaire ma maman et de deux autres de la ville de Bounkiling. Ils auraient quitté leurs localités respectives pour l’eldorado ».

Et de poursuivre : « malheureusement, leur embarcation aurait coulé et ils ont péri selon leurs compagnons. Il est vrai que la nouvelle courait dans la commune depuis près d’un mois mais personne n’osait venir la porter aux familles des victimes. Ce n’est qu’avant-hier dimanche 7 janvier que des gens ont pris leur courage à deux mains pour informer les familles. Depuis lors, c’est la consternation et la profonde tristesse dans le département et dans la région de Sédhiou » explique-t-il, la voix étreinte d’émotion. Nos tentatives pour joindre le maire Lamine Faty sont restées vaines. Toutefois, plusieurs sources contactées sur place attestent de la disparition tragique de cette masse juvénile.

Ces dernières années, la région de Sédhiou a connu beaucoup de décès de jeunes restés dans les fonds marins sur cette route de la migration irrégulière. Si certains foyers ont été édifiés sur la mort certaine de leurs proches, d’autres peinent toujours à faire le deuil des leurs face à la persistance du doute sur leur sort. Ce qui rend assurément difficile la disponibilité des statistiques sur le mouvement des jeunes en route pour l’étranger.

Les éléments de la brigade de gendarmerie de Bounkiling ont interpellé au moins trois individus dont un marabout pour leur implication présumée dans le voyage tragique de ces enfants. Pour l’heure, c’est la consternation et la résignation à Bounkiling et dans le reste de la région de Sédhiou suite à ce sinistre qui a emporté au total treize jeunes de la commune de Bounkiling.

MOUSSA DRAME

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page