ACTUALITÉSPOLITIQUE

S’ESTIMANT LÉSÉS PAR LE RÉGIME DE MACKY SALL Le coup de gueule des jeunes des 5 communes de l’arrondissement de Ndiob

Après la mise en place de la plateforme dénommée Mouvement des Forces Républicaines de l’Arrondissement de Ndiob (MFRAN), les jeunes des 5 communes qui constituent l’arrondissement de Ndiob ont dénoncé ce qu’ils qualifient de mépris, de stigmatisation ou d’oubli de la part du régime en place qui depuis 2012 ignore complètement la zone de l’ex arrondissement de Diakhao et ses habitants qui lui ont tout donné. Ils ont exprimé toute leur ras le bol lors d’un point de presse tenu à Diakhao.


Les jeunes des 5 Communes de l’arrondissement de Ndiob) (Diakhao, Mbellacadiao Ndiob, Thiaré Ndialgui et Diaoulé) ont saisi l’occasion pour manifester leur amertume face à ce régime qu’ils ont accordé tous leurs sacrifices depuis l’avènement de Dekkal Ngor en passant par benno bok yakar ,l’APR yakar jusqu’à l’APR, mais n’ont rien gagné en retour.

Selon les partisans de Matar Faye qui assure la coordination de ses jeunes frustrés par le traitement réservé à leur localité « rien ne sera plus comme avant où nous nous sommes donné corps et âme pour faire gagner au Président Macky Sall ses toutes premières collectivités locales à savoir diakhao à l’époque avec l’ancien maire Pape Birame TOURÉ, Mbellacadiao avec feu Guedje diouf et patar avant que l’APR n’accède au pouvoir » .,

Mais ajoutent-ils « les 5 Communes de l’arrondissement de Ndiob sont les plus lésées de toutes les communes du Sénégal. « Nous ne sommes même pas impliqués dans la gestion de ce régime,et jusqu’à l’heure où l’on parle il n’y a aucun fils ou cadres de la zone qui bénéficie d’un décret du Président Macky Sall, même le plus petit chargé de mission nous n’en avons pas ».

Poursuivant Monsieur Matar Faye ajoute « pourtant le président Macky Sall a toujours gagné à plus de 80% dans les 5 Communes de l’arrondissement de Ndiob ,ce qui nous oblige selon lui,le droit de se demander qu’est-ce que nous (les 5 Communes de l’arrondissement de Ndiob) avons commis comme péché pour mériter un tél traitement ? Pendant ce temps, juste à côté nous comptons le nombre de nominations au mètre carré » fulmine Matar Faye.

Les jeunes dénoncent vigoureusement l’absence d’électrification dans la majorité des villages de l’arrondissement . Ils n’ont senti aucun programme de l’actuel régime dans les communes de l’arrondissement de Ndiob, et ça depuis 2012 alors que pratiquement tous les villages des 17 communes du département de Fatick sont électrifiés là où ici à Thiaré sur 33 villages et plus 70 hameaux qui composent la commune, il n’y a que 5 villages qui sont électrifiés, à Diaoulé sur 33 villages il n’y a qu’un seul électrifié et à Mbellacadiao pareille, sans compter les pistes Diakhao Mbellacadiao, Diakhao Dya qui sont dans un état chaotique.

Tout ça ajoute les jeunes Républicains sous le regard impuissant des populations. Malheureusement «Nos communes sont les plus désoeuvrées du département de Fatick voir de la région. Nos femmes sont les plus déshéritées . il n’y a aucun signe qui puisse nous donner l’espoir que les choses sont sur le point de bouger affirme le coordonnateur du mouvement. Nous lançons un appel solennel au président Macky Sall pour qu’il prenne au sérieux nos localités avant qu’il ne soit trop tard car nous sommes vraiment fatigués et oubliés ».

A l’approche des prochaines élections législatives , les jeunes de l’arrondissement de Ndiob avertissent «  Nous sommes les voix d’une population qui s’agace et vu la situation actuelle rien n’est à exclure ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page