SOCIETE / FAITS DIVERS

Tivaouane : Trois (03) élèves Se Faisaient Passer Pour Des Filles Pour…..


Bloqué ,il envoie les images nues de la fille à sa maman


Bloqué ,il envoie les images nues de la fille à sa maman



Deux ans dont un an ferme et deux ans dont six mois ferme, sont les peines qui ont été respectivement retenues contre Seydina Mouhamed Lam, Ndeye Fatou Diallo et Badara Oumar Ba. Élèves et tous domiciliés à Tivaouane, les prévenus sont poursuivis pour les chefs de collecte illicite de donnés à caractère personnel et extorsion de fonds. Ils sont accusés d’avoir usé d’un faux compte sur Facebook afin de se faire passer pour des filles et proposent des appels vidéos érotiques.

Placés sous mandat de dépôt le 4 janvier 2024, ils sont attraits à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar ce lundi 13 janvier 2023 pour les faits de collecte illicite de donnés à caractère personnel et extorsion de fonds. Seydina Mouhamed Lam, en classe de terminal, comme devant les enquêteurs avoue avoir tout orchestré. Badara Oumar Bâ, 20 ans, élève en classe de première, déclare avoir suivi les directives de Lam. Le benjamin du groupe ajoute : «j’ai contacté une personne pour lui demander de l’argent le faisant croire de détenir ses vidéos intimes. J’ai tenté mais je n’ai pas réussi».

Ndeye Fatou Diallo, pour sa part, réitère ses déclarations. C’est-à-dire, gérer le compte pour procéder à des annonces sur Facebook, dès propositions, d’appel vidéo ou déplacement. «Le client et moi sommes nus et ils se masturbent. Il y a différents tarifs. Mais pour l’appel vidéo c’est à 5 mille francs. On a commencé à le faire depuis décembre, puis septembre, j’ai aussi demandé à baye sow 275 mille, il m’a envoyé 250 mille», raconta le prévenu.

Compte tenu des faits, le ministère public requiert de disqualifier les faits d’extorsion en tentative d’extorsion. Le parquet a requis 2 ans dont 1 an ferme contre Mouhamed Lam,  Ndeye Fatou Diallo et Badara Oumar Bâ. Tandis que les avocats de la défense sollicitent une application bienveillante de la loi pénale. Finalement, le tribunal après en avoir délibéré relaxe Badara Oumar Bâ du délit de collecte le déclare coupable de tentative d’extorsion de fond et le condamne à 2 ans dont 6 mois ferme. Le juge condamne Mouhamed am et Ndeye Fatou à 2 ans dont 1 an ferme.





Vérifier aussi



Meurtre d'un garçon de 5 ans à Guediawaye: La belle mère arrêtée par la police

Le mystère qui entoure la découverte du corps d’une femme nue dans une chambre à …

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page