INTERNATIONAL

Un avion d’Alitalia avec 300 personnes à bord bloqué à l’île Maurice par crainte du coronavirus

Un avion de la compagnie aérienne italienne Alitalia transportant des passagers provenant des régions les plus touchées par l’épidémie de nouveau coronavirus en Italie, a été bloqué à son atterrissage à l’île Maurice.

Les passagers d’un vol Alitalia en provenance de Rome ont été bloqués après leur atterrissage à l’aéroport de Maurice lundi 24 février, a indiqué le ministère italien des Affaires étrangères.

L’avion transporte environ 300 personnes dont une soixantaine originaires de Lombardie et Vénétie, les régions les plus touchées par l’épidémie de nouveau coronavirus en Italie, selon l’agence italienne Ansa qui cite des sources informées.

Les autorités italiennes affirment de leur côté être «en contact constant» avec Alitalia afin «d’assurer une assistance aux Italiens à bord». L’avion transporte environ 300 personnes dont une soixantaine originaires de Lombardie et Vénétie, selon l’agence italienne Ansa qui cite des sources informées.

La mise en quarantaine 

Selon le journal Corriere della Sera, basé à Milan, les autorités de l’île Maurice avaient dans un premier temps indiqué à tous les passagers qu’ils pouvaient débarquer seulement s’ils acceptaient d’être mis en quarantaine dans des hôpitaux.

Finalement, elles ont renoncé à cette mesure draconienne en laissant tous les passagers débarquer dans l’île sans mise en quarantaine, à l’exception de ceux venant de Lombardie et de Vénétie, ajoute le journal, qui précise que l’avion doit rentrer en Italie dans l’après-midi.

L’Italie touchée par l’épidémie du coronavirus

L’Italie est le pays le plus touché en Europe et l’un des plus affectés dans le monde après la Chine, la Corée du sud et l’Iran. Les cas les plus nombreux ont été recensés en Lombardie (région de Milan qui confine avec la Suisse) désormais au moins 165, puis en Vénétie (27), dont certaines zones sont proches de la Slovénie.

fr.sputniknews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page