A LA UNEACTUALITÉS

Un contingent de 170 policiers sénégalais s’envole pour la RDC

(APS) – Un quatrième contingent de 170 policiers sénégalais, dont 29 femmes, a reçu le drapeau des mains du directeur général du Groupement mobile d’intervention (GMI), le commissaire divisionnaire Ndiaga Diop, avant son départ pour prendre part à la Mission de l’ONU pour la stabilisation du Congo (MONUSCO).

La cérémonie s’est déroulée au Camp Tropical de Thiès, jeudi, en présence de responsables de la gendarmerie, de la police et de l’armée.

Après une formation de six mois sur l’Etat de droit, le respect des droits humains, le code de conduite des Nations unies, cette unité aura pour mission de défendre les civils, concourir au processus de paix, de réconciliation nationale et de cohésion sociale.

La protection du personnel et des biens des Nations unies, la promotion et la protection des droits humains, la protection des enfants, le renforcement de l’Etat de droit, le désarmement, la démobilisation et le rapatriement des ex-combattants et des éléments armés, font partie de leur mandat.

Fort de 170 fonctionnaires de police, dont 29 filles, ce contingent est composé d’une équipe d’appui et des services de section de marche, ainsi que d’une section spécialisée dans les opérations à hauts risques.

Ils seront déployés à Goma, dans le Sud Kivu, théâtre, depuis plusieurs années, d’une “violence aveugle”, leur a dit le commandant Ndiaga Diop, directeur général du GMI en leur remettant le drapeau, au nom du directeur général de la police nationale.

Le commissaire Diop les a appelés à une “discipline sans faille” et à faire preuve d’”abnégation” au quotidien.

La SENFPU-3/MONUSCO-4 a reçu en six mois une formation tactique et opérationnelle requise pour le succès de sa mission.

Cette unité commandée par le commissaire de police Khady Fall a été entraînée et formée par des spécialistes issus du centre d’instruction du GMI placé sous le commandement direct du directeur général du GMI.

Les policiers en partance pour le Congo ont aussi suivi un stage de formation et de renforcement de capacités au centre d’entrainement tactique capitaine Mbaye Diagne de Thiès.

Le commissaire Ndiaga Diop a invité la cheffe d’unité et ses éléments à “faire preuve d’engagement et de professionnalisme, pour être les dignes héritiers de leurs devanciers”, qui ont réussi à forger une réputation pour le Sénégal dans ce pays en proie à une crise.

Aussi les a-t-il exhortés à observer les règles de discipline générale édictées par le commandement, afin de se prémunir d’actes d’inconduite préjudiciables à l’image de la police nationale et du Sénégal.

La MONUSCO a été créée le 20 décembre 2020 par la résolution 2612 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le Sénégal y a envoyé son premier contingent, le 18 décembre 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page