SOCIETE / FAITS DIVERS

Un lenteur qui inquiète : des interrogations sur la capacité d’Halliburton d’éteindre le puits de gaz

La lenteur notée pour éteindre les flammes qui jaillissent du puits de gaz de Gadiaga depuis maintenant trois mois suscite des interrogations sur la capacité de la société américaine Halliburton de réussir l’opération.

En tout cas, le doute s’est déjà installé chez le coordonnateur national du Forum civil, Birahime Seck. Il pousse la réflexion plus loin en se demandant quel est le coût de l’opération.

«Combien est-il payé? A-t-il une obligation de résultat?» s’interroge Birahime Seck.

Il se demande s’il n’y avait pas d’autres offres sur la table. En tout état de cause, le constat est que la société américaine peine à éteindre les flammes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page