A LA UNEACTUALITÉS

Vérification et contrôle de la validité des parrainages : Idy, Mimi Touré, Boun Dionne et Gackou dans le tourbillon des doublons

Le tirage au sort de l’ordre de passage devant la commission mise en place par le Conseil constitutionnel pour la vérification et le contrôle de la validité des parrainages effectué hier, vendredi 29 décembre, n’a pas fait que des heureux. En effet, contrairement aux candidats déclarés peu connus logés dans le lot des dix premiers qui passeront aujourd’hui devant cette commission, plusieurs ténors de la scène politique dont Idrissa Seck, Amadou Ba, Mimi Touré, Boun Abdallah Dionne, Malick Gackou se sont retrouvés à des positions très éloignées qui les exposent ainsi à des risques de doublons externes.

Si on était dans le cadre d’une compétition de football, on aurait qualifié de feu la position de certains ténors de la scène politique dont Idrissa Seck, Amadou Ba, Mimi Touré, Boun Abdallah Dionne, Malick Gackou après tirage au sort, effectué hier, vendredi 29 décembre,. Et pour cause, classés pour la plupart au-delà des trente premiers dans l’ordre de passage devant la commission mise en place par le Conseil constitutionnel pour la vérification des parrainages, ces ténors se voient tout simplement exposés à des risques des doublons externes lors de cette phase de contrôle de la validité des signatures. Ce qui pourrait entrainer l’invalidation de leur dossier de candidature.

De ce groupe de ces ténors exposés à ce risque de doublons, nous avons ceux dont la situation est plus alarmante en raison de leur classement très éloigné au-delà des cinquante premiers candidats tirés au sort. Dans ce lot des candidats en danger, nous retrouvons, entre autres, Aïssatou Mbodj (93e), Thierno Alassane Sall (90e), Bougane Gueye (84e), Bassirou Diomaye Diakhar Faye (73e), du candidat de la majorité actuelle, Amadou Bâ (68e), Aminata Touré (66e), Khalifa Ababacar Sall (64e), Abdoul Mbaye (61e), Souleymane Ndéné Ndiaye (60e), Mamadou Diop Decroix (59e), Aly Ngouille Ndiaye (56e), Elhadj Malick Gackou (53e).

Toujours dans ce lot des candidats en danger du fait de leur rang qui expose ainsi leurs dossiers de parrainages au risque de doublons externes, nous avons également ceux qui sont au milieu du tableau. Il s’agit entre autres de Déthié Fall (17e), Assome Aminata Diatta (18e), Alioune Sarr (22e), du juge Ibrahima Hamidou Dème (23e), de l’ancien maire de Saint-Louis,  Cheikh Mamadou Abiboulaye Dièye (25e) et du député Cheikh Abdou Mbacké (27e). S’agissant de l’ancien maire de Thiès, Idrissa Seck, il vient à la 30e position devant Papa Djibril Fall (39e), Mamadou Lamine Diallo (46e), Mahammed Boun Abdallah Dionne (47e). Karim Wade (49e) et Babacar Diop, maire de Thiès, ferme ce lot des (50e).

NANDO CABRAL GOMIS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page