SOCIETE / FAITS DIVERS

Vol D’ordi à L’ADIE : Le Gendarme Fixé Vendredi

Le gendarme Moussa Faye et ses complices seront jugés le vendredi 29 septembre prochain, informe le Témoin dans sa parution de ce mercredi. Ils sont reprochés d’avoir vol 212 ordinateurs portables  et fixes à l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) sises au Technopole de Pikine.

Chef de la sécurité de l’Adie, le gendarme Moussa Faye avait nié les faits dans un premier temps avant d’être confondu par les vidéosurveillance le montrant physiquement entrain d’embarquer les ordinateurs dérobés. Ce, en compagnie de Ndongo Thiam ainsi que trois autres individus.

Au début, la Chambre d’accusation de la Cou d’Appel avait annulé le procès verbal (N°980) de la Division des investigations criminelles (DIC) pour vice de forme ou nullité. Ce suite à une requête des avocats militaires qui avaient attaqué la procédure en annulation du fait que c’est la Brigade prévôtale de la gendarmerie qui devait arrêter et interroger Moussa Faye en sa qualité de militaire et non la police.

Par la suite, l’affaire a été confiée aux enquêteurs de la Brigade prévôtale qui avaient repris toute la procédure. D’où la mise en état puisque tout ce beau monde va comparaitre devant la prochaine audience du tribunal militaire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page