Politique

Choix pour la Mairie de la ville de Ziguinchor/ Seydou Sané peut-il détrôner Abdoulaye Baldé ?

L’image a fait le tour de la presse et des réseaux sociaux. Seydou Sané, président de Casamance Sporting Club plus connu sous l’appellation Casa Sport vainqueur de la coupe du Sénégal édition 2021 est reçu au palais de la République pour la récompense de la victoire du club de Ziguinchor.  

Et depuis, les analyses et commentaires se suivent et se succèdent.  D’aucuns estiment que cette audience du chef de l’Etat accordée au président du Casa et de l’ensemble du club, le comité des supporters « Allez Casa » y compris a des relents politiques dans un cadre sportif très enchanteur. Car Seydou Sané est aussi homme politique. Il préside les destinées du mouvement Agir Pour Ziguinchor / « Kankiling Kajamoor ». Il était parti sous la bannière de l’UCS pour les législatives de 2017 et les locales de 2014. Un compagnonnage avec Abdoulaye Baldé qui lui a valu le poste de premier adjoint au maire de Ziguinchor. Sous la coupole d’Abdoulaye Baldé, l’appétit est venu au fur et à mesure jusqu’à avoir le goût et l’ambition de diriger la ville de Ziguinchor. 

Seydou le président politicien aux destinées aussi de APZ/2K 

Depuis quelque temps, il ne cesse de multiplier les descentes sur le terrain pour accompagner les populations de la ville dans le cadre de ses activités sociales. Seydou Sané, a fini de mettre ses bases dans les grands quartiers électoralistes de Ziguinchor. Un travail qu’il mène en sous-marin.  

La toute dernière activité sociale organisée date du 19 septembre dernier. Le président du mouvement APZ/2K avait reçu l’association des coiffeuses et coiffeurs de Ziguinchor (ACCZ). En prenant la parole et comme pour se préparer, il a lancé l’alerte pour se positionner. « Que de bonheur avec les  membres de l’association des coiffeuses et coiffeurs de Ziguinchor (ACCZ) venus me rendre un hommage en guise de reconnaissance  pour le soutien constant et inlassable que je leur apporte. Merci à Madame le Ministre Victorine Ndèye qui de par sa présence a rehaussé l’événement. Bonne  continuation à l’équipe Task Force APZ/2K. Ensemble nous arriverons », a tenu à préciser l’inspecteur de l’éducation et de la formation.  

Ainsi, avec la présence de la ministre déléguée chargée des 100.000 logements, l’homme politique se voit renforce et voit encore plus grand. Toutefois, il n’a pas encore annoncé officiellement sa candidature à la candidature de la coalition BBY dont il fait partie depuis le ralliement d’Abdoulaye Baldé, pour la ville de Ziguinchor. Ce qu’il faut noter, tous les signaux sont au vert pour le voir manifester son intention de briguer. Une intention qui s’est densifiée depuis près d’un an. Car le président du Casa Sport s’est senti ragaillardi.  

Et ses sorties en faveur du président de la République ont commencé à faire grincer les dents du maire sortant, Abdoulaye Baldé qui voit sa côte aux côtés du président de la République baisser petit à petit. C’est pourquoi, profitant de l’antenne de la Rfm, l’enquêteur de formation qui a du béton sur son éviction au détriment de son poulain a menacé d’abandonner la barque de Benno. En tout cas, aux dernières nouvelles que nous détenons, Abdoulaye Baldé est formel. Soit c’est lui comme tête de liste, soit un autre et là il quitte le navire pour créer sa propre liste.   

Les Dr Massaly et Diédhiou attendent dans l’antichambre 

Le président de la République a du pain sur la planche pour choisir un responsable de la coalition pour diriger la liste de la coalition. Car les prétendants sont nombreux : Abdoulaye Baldé, le maire sortant, voudra briguer un autre mandat pour asseoir davantage sa base, solidifier son pesant pour préparer la présidentielle de 2024. Un atout que l’enquêteur veut vaille que vaille garder. En plus, il reste toujours très influent dans la ville de Ziguinchor car au-delà de sa casquette de maire et malgré sa défaite lors de la présidentielle encaissée par Ousmane Sonko, Abdoulaye Baldé reste toujours fort.  

Et sa légitimité demeure. Par contre, les autres candidats à la candidature restent toujours dans l’ombre : les docteurs Georges Massaly et Moussa Diédhiou qui continuent leur travail de sous-marin laissant les autres occuper les médias. Ils ont leurs cartes à jouer car ils restent influents. Le docteur Moussa Diédhiou est la force tranquille du parti de Robert Sagna qui le maintient grâce à ses financements, son organisation. C’est lui qui avait dirigé la liste parallèle de la coalition lors des dernières locales et avait comme second Aminata Angélique. Malheureusement battu par l’actuel locataire de la mairie de Ziguinchor. Par contre Doudou Kâ, Benoit Sambou qui avait dirigé la liste de Benno en 2014 ont des chances moindres pour émerger face aux loups aux grandes dents comme Baldé et Seydou Sané qui a l’avantage de la présidence du Casa Sport, le club de cœur de la Casamance. Benoit et Doudou n’ont toujours pas réussi à s’imposer dans la ville qui est devenue le grenier du président de Pastef. 

Le « Umu Ololy » qui risque de tromper la lecture du président 

Les cartes semblent jouer en faveur du président du Casa-Sport selon la tournure des évènements. Car le président de la République semble jouer sur cette hypothèse pour faire émerger Seydou Sané au détriment d’Abdoulaye Baldé. Ce qui serait un goût amer pour le président des centristes qui depuis son adhésion dans la grande coalition au pouvoir est dans l’attente d’une nomination du président de la République en tant qu’allié. Avec ces joutes électorales qui se profilent à l’horizon de Ziguinchor, il lui serait difficile de se ranger derrière Seydou Sané qui dirige un mouvement qu’il a porté en 2014.  

Et l’autre aspect culturel qui risque de dribbler le président, c’est le « Umou Ololy » qui avait permis à Ousmane Sonko de rafler tout sur son passage lors de la présidentielle de 2019. Sur cet aspect, Seydou est mal parti, tout simplement la ville de Ziguinchor est un melting pot où se retrouve tout le Sénégal. La capitale sud du pays semble être la capitale culturelle du Sénégal car toutes les représentations culturelles du pays y ont des représentations…  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page