International

Brésil: Jair Bolsonaro refuse le vaccin contre le Covid-19

rfi

Le président brésilien, Jair Bolsonaro, a affirmé mardi 12 octobre qu’il refuse d’être vacciné contre le Covid-19. Opposé au pass sanitaire, convaincu qu’il n’a pas besoin d’être vacciné puisqu’il a contracté le coronavirus durant l’été 2020, il muscle un peu plus sa position parmi les sceptiques, alors que la vaccination a permis de faire chuter les contaminations au Brésil.

Jair Bolsonaro s’est indigné, le week-end dernier, quand il n’a pas pu assister à un match de football au stade de Santos. « Pourquoi faut-il un pass sanitaire, à quoi ça sert ? » s’est-il écrié, en affirmant avoir davantage d’anticorps que les personnes vaccinées, rapporte Martin Bernard à Sao Paulo. En juillet 2020, le président brésilien avait contracté le Covid-19.

Dans un entretien accordé à la radio Jovem Pan, mardi 12 octobre, l’homme politique d’extrême droite a déclaré qu’il ne veut « plus (se) faire vacciner ». « J’ai vu de nouvelles études et mon immunité est au plus haut, pourquoi j’aurais besoin du vaccin ? », a-t-il affirmé.

Le président Bolsonaro a toujours été réticent envers les vaccins anti-Covid et a fréquemment minimisé la gravité de la pandémie. Lors d’un récent entretien avec le Premier ministre britannique Boris Johnson à l’ONU, en septembre, il a répété publiquement qu’il n’était pas vacciné. À New York, justement, il avait été obligé de manger une pizza sur le trottoir, l’accès au restaurant étant réservé aux clients vaccinés. Il avait alors fait l’objet de sévères critiques du maire de New York, Bill de Blasio, selon lequel Jair Bolsonaro donne le mauvais exemple.

Le chef d’État brésilien, qui avait dit qu’il serait le dernier à être vacciné dans son pays, radicalise encore son message en affirmant désormais qu’il ne se vaccinera pas. Et ce alors les progrès de la vaccination ont permis de faire chuter sensiblement la contamination au Brésil. Plus de 71% des 213 millions de Brésiliens ont reçu au moins une dose de vaccin et 45% ont été entièrement vaccinés. Le Brésil est le deuxième pays le plus endeuillé du monde avec plus de 601 000 morts depuis le début de la pandémie, derrière les États-Unis avec plus de 719 000 morts.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page