Politique

Tivaouane / Gamou Champ de courses : Serigne Moustapha Sy zappe les questions politiques et ignore complément ses alliés de Yewwi Askan Wi.

C’est une omission ou une volonté manifeste de s’écarter par rapport aux polémiques politiques? Autant de questions qui nous taraude l’esprit et qui peinent à trouver une réponse. 

Mais quoi qu’il puisse advenir, le responsable moral du mouvement Moustarchidine Wal Moustarchidaty, par ailleurs secrétaire national du parti PUR, n’a pas accordé d’importance aux questions d’actualité, voire les questions politiques qui secouent le pays. 

En effet, dans les deux grandes déclarations publiques qu’il a prononcées lors de la célébration du gamou au Champ de courses, Serigne Moustapha Sy a zappé complément la politique dans son message délivré aux fidèles. Et pourtant l’occasion était très belle pour le guide religieux  de délivrer un message à l’endroit de ses fidèles talibés et militants en direction des élections qui se profilent à l’horizon. 

L’autre fait troublant qui nous amène à nous interroger sur l’avenir du parti PUR au sein coalition Yewwi Askan Wi, c’est que le guide religieux a semblé aussi ignorer royalement ses alliés de la coalition Yewwi Askan Wi. Nulle part dans ses déclarations, Serigne Moustapha Sy s’est rappelé de la coalition Yewwi Askan Wi et de ses membres.  

D’ailleurs il n’a pas reçu personnellement la délégation des membres de la dite coalition composée de Khalifa Sall, Ousmane Sonko, Aïda Mbodj, Babacar Diop, Ameth Aïdara, entre autres qui s’étaient déployés dans sa résidence à Tivaouane pour le rencontrer. « Le guide religieux, Serigne Moustapha Sy, que nous remercions vivement au passage, a eu un empêchement. Ce qui fait que nous n’avons pas pu le rencontrer, mais il demandé à son fils Mame Cheikh de nous recevoir, de recevoir la délégation », a précisé le Dr Babacar Diop au sortir de cette audience…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page