International

Syrie: attentat meurtrier contre un bus à Damas

rfi

Au moins quatorze personnes, des militaires en majorité, ont été tuées et trois autres blessées dans un attentat contre un bus en plein cœur de Damas.

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

Deux bombes ont explosé au passage d’un bus transportant des militaires sous un pont à Damas. Les déflagrations ont résonné dans une grande partie de la capitale syrienne. Un troisième engin explosif a été découvert et désamorcé par les artificiers de l’armée, selon l’agence officielle syrienne Sana.

Les autorités syriennes n’ont pas précisé s’il s’agit d’une attaque-suicide ou d’une bombe actionnée à distance. Les images publiées par les médias locaux montrent un bus entièrement calciné après l’intervention des secours et des pompiers.

Une brèche dans le dispositif sécuritaire

Depuis que les troupes gouvernementales syriennes ont repris le contrôle de Damas et de ses banlieues, il y a environ trois ans, un calme relatif règne et les attentats sont rares. Le dernier en date a eu lieu il y a un an, lorsque le mufti sunnite de la province de Damas, Adnane al-Afyouni, a été tué dans l’explosion d’une bombe placée dans son véhicule. Mais cet attentat avait eu lieu à Qoudsaya, une proche banlieue de Damas.

L’attentat de ce mercredi est donc un fait exceptionnel et constitue une brèche dans le dispositif sécuritaire déployé dans la capitale syrienne et sa périphérie. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page