Politique

FATICK : Choix des têtes de liste de la coalition Bby , Aly Coto NDIAYE appelle à une dynamique unitaire

A travers sa page Facebook , l’ancien ministre et pharmacien à Fatick s’est adressé à ses collègues politiciens . Voici sa déclaration.

Hier, la conférence des leaders, par la voix du président Macky SALL, a procédé au choix des têtes de listes de notre coalition dans les différentes collectivités locales. C’est la procédure que s’est choisie BBY, il faut s’y faire.

Tâche certainement très ardue pour le Président car comme dit l’adage, choisir c’est éliminer, mais gouverner c’est choisir. Ici à Fatick, le choix s’est porté sur le maire sortant, le ministre Matar BA pour conduire la liste BBY.

Fort heureusement, qui dit liste dit « un groupe d’hommes et de femmes qui se retrouvent en équipe municipale » pour gagner et maitre en œuvre une bonne politique de développement local.
La démocratie constitue un modèle politique qui tend à favoriser une sorte de synthèse des particularités, pour créer une certaine unité dans la diversité.

Elle est et restera toujours un processus inachevé qui donc, a besoin d’Hommes vertueux, d’Hommes capables de transcender leurs égoïsmes, d’Hommes respectueux des règles établies, d’Hommes animés de bonne volonté.

En politique, il faut mettre en avant la loyauté c’est à dire la vertu de celui qui, en toute circonstance, à l’égard de soi-même comme à l’égard d’autrui, se conduit en Homme honnête. Même s’il est vrai qu’en politique, « loyauté et ambition » ne font pas toujours bon ménage, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit non pas d’une option mais d’un devoir qui présuppose une résistance à ses inclinations égocentriques.

La loyauté et la maturité politique n’interdisent pas de penser différemment, de faire des suggestions ou des propositions à celui qui a été choisi autorisée ; cependant, elles doivent conduire chaque acteur à s’interdire les pressions publiques et médiatiques au risque d’affaiblir notre route commune.
Alors, à partir du moment où le Président de notre coalition a désigné une tête de liste, nous devons penser collectif et délaisser les règles claniques ou les indécentes batailles autour de tel ou tel leader de la famille. La loyauté ne doit pas se réduire à des déclarations d’intention. Elle doit se traduire dans les actes. Elle interdit les double discours et la duplicité des attitudes.

L’heure n’est plus aux procès d’intention encore moins à la division ou à l’esprit de fronde qui ne feront qu’altérer la cohésion de notre famille politique.

Le temps n’est plus à la compétition du reste parfaitement légitime mais plutôt au rassemblement sans arrière-pensées.

Le temps n’est plus à la confrontation de projets mais à la mutualisation avec le projet qui a été choisi et à partager avec tous les Fatickois et Fatickoises.

A cet égard, j’invite tous les membres de la mouvance présidentielle, à respecter cette règle de conduite. Nous nous devons de mettre nos actions en synergie et pour ce faire, je suggère à notre porte étendard, je veux nommer le maire Matar Ba de s’ouvrir aux prétendants non retenus. À ces derniers, je demanderai de faire fi de l’amour propre en baissant un tant soit peu la garde afin de provoquer et faciliter leur intégration dans l’équipe de campagne, gage d’une Dynamique unitaire pour une belle victoire de BBY à Fatick.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :