TéléfilmVIDEOS

Dépravation des séries télévisées au Sénégal : « Nous avons vu de très grands films où les castings sont sauvages » (Directeur cinématographie).

Dépravation des séries télévisées au Sénégal : « Nous avons vu de très grands films où les castings sont sauvages » (Directeur cinématographie).

En marge de la cérémonie de sortie de la première promotion de formation des jeunes aux arts visuels numériques et métiers de l’image (FAV), le directeur de la Cinématographie au ministère de la Culture s’est prononcé sur la dépravation et les dérapages de langage ou de scènes obscènes dans les séries télévisées du Sénégal. Le manque de formation des acteurs a même été relevé et un assainissement du secteur souhaité.

« Parfois, on sent qu’il y a des soucis de formation. Nous nous engageons à développer ces activités de formation. C’est ce qui permettra à tout professionnel d’attaquer les sujets sous un angle professionnel. Nous invitons tout le monde à travailler dans ce sens et nous discutons beaucoup avec les producteurs. Les producteurs qui mettent leur argent dans un film constituent un premier filtre. Mais également les acteurs constituent un second filtre pour permettre au produit final de devenir digeste. Nous travaillons à la sensibilisation, à faire en sorte que  chacun prenne ses responsabilités, et que chacun comprenne les responsabilités qu’il a pour le développement de ce secteur », a fait savoir Germain Coly.

Poursuivant, il révèle que « nous avons vu de très grands films où les castings sont sauvages. Le réalisateur ou le metteur en scène se promène, rencontre un personnage qu’il pense pouvoir incarner un tel rôle », dénonce-t-il…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :