Sports

Contestation de la victoire de B52: Gaston Mbengue accuse les arbitres

Le Don King de l’arène, Gaston Mbengue, déplore le dénouement du combat Balla Gaye 2-Bombardier qui s’est tenu ce samedi 1er janvier à l’Arène Nationale. A l’en croire, le B52 de Mbour a terrassé le Lion de Guédiawaye.

Moins entreprenant qu’à son habitude, Balla Gaye 2 n’a pas pu imposer le rythme qu’il souhaitait à Bombardier qui lui a imposé sa masse et son physique face au lutteur de Guédiawaye. A la fin la victoire a été donné à Bombardier sur décision arbitrale après 05 avertissements de Balla Gaye et 04 pour le B52 de Mbour. Mais cette victoire est vite contesté par l’édile de l’école de lutte Balla Gaye.

Pour le promoteur, la faute revient aux arbitres qui ont mal tranché. Bombardier a battu Balla Gaye 2 sur décision arbitrale. Mais il y avait eu une chute invalidée par l’arbitre qui a estimé que c’est hors du périmètre. Mais ce n’est pas l’avis de celui a organisé le combat. « Ce sont les arbitres qui n’ont pas été à la hauteur. Je pense qu’on aurait dû donner la victoire à Bombardier qui a battu Balla Gaye 2 en le terrassant. Si les arbitres l’avaient fait, il n’y aurait eu aucun problème et Balla Gaye allait accepter la défaite », a confié Gaston Mbengue.

Mais encore le promoteur de lutte considère que les arbitres auraient dû aller au terme des 25 minutes que doit durer le combat avant de départager les deux lutteurs au cas où il n’y aurait pas de vainqueur. « Il faut changer le règlement. Et nous interpellons le Cng sur cette question », a-t-il insisté.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :