Politique

LOUGA : MAMOUR DIALLO PROMET UN PALAIS DES ARTS ET DES CULTURES

Mamadou Mamour Diallo, candidat de la coalition « Jammi Sénégal » pour la mairie de Louga, s’est engagé à construire, dans les 12 premiers mois de son mandat, « un palais des arts et des cultures », s’il est élu maire de la capitale du Ndiambour.

« Je m’engage à construire dans les 12 premiers mois un palais des arts et des cultures à Louga. J’ai identifié le site. Je sais où trouver les fonds. C’est un projet important pour notre ville », a-t-il dit lors d’un meeting de présentation de son programme.

 Le candidat de la coalition « Jammi Sénégal » promet de corriger le manque d’accompagnement dont souffrent les artistes lougatois, s’il est élu maire.

 « Louga est une ville culturelle. Il faut que les artistes aient un cadre d’expression pour s’exprimer de façon libre et indépendante et participer aux réalisations au développement de la ville », a-t-il déclaré.

 Mamadou Mamour Diallo a ajouté : « Nous avons envoyé une équipe sur le terrain pour mener des enquêtes sociales afin de comprendre les préoccupations des populations. Des réflexions ont été tenues entre les intellectuels de la coalition. Et c’est ce travail qui a abouti à l’élaboration de ce programme qui va nous servir de bréviaire après notre élection à la mairie de Louga ».

 Mamadou Mamour Diallo s’est aussi engagé à mettre en place, au sein de la mairie, un bureau qui servira de cadre d’échange et d’insertion des émigrés.

 « Nous allons leur donner leur place et leur valeur au vu de leur importante contribution dans le développement de la ville », a-t-il déclaré.

 La tête de liste de la coalition « Jammi Sénégal » a par ailleurs promis, une fois élu, de faire revenir à l’éducation à la citoyenneté dans les écoles pour contribuer à la construction citoyenne.

 Il compte aussi créer des associations et des mouvements de jeunesse pour parfaire l’apprentissage des enfants.

 Le candidat a assuré de sa volonté de mettre sur pied une « équipe municipale qualifiée » qui à son tour mettra en place un dispositif devant permettre de faciliter l’accès des citoyens aux papiers administratifs et pièces d’état civil.

 M. Diallo dit par ailleurs vouloir s’atteler à la redynamisation de la vie sportive de par la construction d’un hippodrome municipal, s’il est choisi comme premier magistrat de Louga, en vue notamment de contribuer à mettre fin à la violence dans le sport.

 Mamadou Mamour Diallo prône en outre une gouvernance inclusive et participative. « Il est important que la marie rende compte, chaque six mois, aux citoyens de l’évolution de ses activités. C’est important », a-t-il dit.

 « Pour financer ces projets, nous allons miser sur les recettes fiscales en mettant en œuvre des stratégies pour que le recouvrement des recettes fiscales soit une priorité. Nous allons compter sur les hommes d’affaires lougatois, sur les investissements de nos partenaires de la coopération décentralisée et capter les financements innovants », a-t-il indiqué.

« Nous nous engageons à dérouler ce programme de confiance, réaliste, sérieux et durable », a-t-il conclu, invitant les populations à s’engager pour des élections apaisées.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :