Religion

Marsasoum/Sédhiou : lecture du Saint Coran pour la tenue d’une élection apaisée.

Marsasoum/Sédhiou : lecture du Saint Coran pour la tenue d’une élection apaisée.

À quelques jours des scrutins locales au sénégal le directeur général de l’organe de régulation du système de récépissé d’entrepôt des marchandises ( ORSRE) ,par ailleurs responsable politique de l’APR à Marsasoum ,
Idriss Junior Diallo a présidé hier à la grande mosquée de Marsassoum ( région de Sédhiou) la cérémonie de lecture de saint coran pour la tenue d’une élection apaisée en ce jour du démarrage de campagnes électorales pour les élections locales de 2022.

« Nous avons inviter la population de Marsassoum d’où je suis natif ensemble avec mes camarades de parti et d’autres alliés organiser cette séance de lecture du Saint Coran afin que la paix et d’accalmie s’installent pendant les élections et voire après le 23 Janvier prochain.
Cette cérémonie de lecture du Saint Coran a regroupé les fidèles musulmans de la localité et tous les imams ratibs  » a expliqué Idriss Junior Diallo .

Dans son discours de circonstance Idriss Junior Diallo , a déclaré ceci : » Nous sommes-là aujourd’hui, à la Grande mosquée Marsassoum pour assister au démarrage de la campagne électorale pour organiser ces séries d’ invocations, des prières, en faveur de la paix, la quiétude sociale afin que Dieu (Tout Puissant Miséricordieux), puisse par sa grâce, permettre Marsassoum et environs surtout au niveau de la casamance naturelle pour que la victoire de Benno Bok Yaakar commence par la paix et quiétude au cours des élections départementales et communales du 23 janvier 2022 et sur toute l’étendue du territoire national . Je suis pas candidat ,mais comme l’a demandé le président de l’APR ,Son Excellence Macky Sall à ce que tous les nons investis soutiennent ceux qui sont investis .C’est ce que nous avons fait à Marsassoum . Le seul objectif c’est la victoire de BBY ici et ailleurs, » a expliqué

Ainsi, nous invitons tous les musulmans et chrétiens du Sénégal d’observer la paix, l’unité nationale, la quiétude parce que, cette paix n’a pas de prix. Toujours, nous allons continuer à œuvrer pour ce pays, pour que Dieu puisse repentir sa miséricorde sur le peuple sénégalais . Dans la même optique, je demande à la population, d’observer la tolérance pour renforcer les liens de fraternités, qui existent entre les fils de ce pays conclu Idriss Junior Diallo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :