Diplomatie

Didier LARROQUE, Consul général de la France, accrédité au Sénégal joue à quoi.

Les demandeurs de visa pour la France peinent depuis un certain temps, à décrocher même, un rendez-vous. Personne ne comprend. Même ceux qui avaient déjà, leurs demandes de visa dans le circuit, n’ont pas eu de réponse en retour. Un acte assimilable à un refus fait à dessein pour bloquer ou fermer les portes de l’occident aux africains.

« La France n’est-elle pas en train de fermer ses frontières avec intelligence aux africains ? », se demande-t-on. A défaut, elle ne semble pas accorder de la considération aux Sénégalais, désirant de se rendre dans ce pays de colonisateur d’autrefois. Didier LARROQUE, Consul général de la France, accrédité au Sénégal n’a fourni aucune explication sur la floraison de demandes de visa, bloqués sans suite au niveau de ses services. Certains, ayant même, leurs demandes de visa dans le circuit n’ont pas de réponse par rapport à ce blocage.

Cette situation dramatique, péniblement, vécue des Sénégalais, installe un chaos ou psychose chez les affairistes, habitués á des déplacements d’affaires. Même, les voyageurs de circonstance et des malades en pâtissent gravement.

Et, elle handicape davantage beaucoup de Sénégalais, ayant des affaires à résoudre et des obligations à accomplir. D’après une certaine indiscrétion, la plateforme même, d’enregistrement de rendez-vous est fermée sans aucune explication sur les motivations et les raisons de cette fermeture. Rien… Et, au mois de décembre, les demandeurs ont constaté un personnel réduit. Une (1) à deux ( 2) personnes étaient en service. Après ces deux travailleurs sont partis depuis en vacance.

Des demandeurs de visas, accrochés par Leral, estiment qu’il s’agit d’un non respect et d’un manque de considération manifeste aux africains. Et, les autorités étatiques peut-être, détenteurs de passeports diplomatiques et autres titres de voyage ne semblent pas être inquiétés. Mais, les moins lotis, soumis à cette obligation d’obtenir un visa pour se rendre en France et ailleurs en occident, ne savent plus où se donner de la tête.Leral qui a fait éclaté le dossier du trafic de visa, des passeports diplomatiques pour assainir les demandes de visa, ainsi que l’affaire Y’EN A MARRE etc, trouve bizarre de voir d’anciens Consuls s’installer au Sénégal après leur retraite. En réalité, déduit-on, ils dealent tout simplement.

Ainsi, ces Sénégalais et autres résidents au pays de la Téranga réclament juste, des explications détaillées à ce semblant de refus ou volonté de fermer les portes de l’occident aux africains. Même s’il s’agit d’une situation imposée par la reprise des cas de Covid 19, le moins serait de fournir des informations aux populations afin qu’elles puissent prendre leurs dispositions.

Ailleurs, en plus du Consul général, Didier LARROQUE, les services du Ministère des affaires étrangères de la France et ceux du Sénégal sont interpellés pour une meilleure compréhension ou connaissance de ce qui se passe réellement. Sinon, cette posture du Consul de la France pourrait-être assimilable à une sous estimation des Sénégalais, demandeurs de visa.

La France, regrette-t-on, doit revoir sa gestion des affaires étrangères, en accordant un minimum de considération à ses anciennes colonies. Elle mène une mauvaise politique étrangère. Et, ce blocage des demandeurs de visa en reste une illustration phare. Consul…de la France, il faut sortir de votre réserve pour répondre aux plaignants du Sénégal. Sinon…

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :