EMIGRATION / DIASPORA

Guerre en Ukraine : trois choses à savoir sur la situation des Sénégalais

L’ambassadeur du Sénégal en Pologne, République tchèque et Ukraine, Pape Diop, a fait avec le journal L’Observateur le point de la situation des Sénégalais vivant en Ukraine, qui subit l’invasion russe depuis le 24 février dernier. Voici trois choses à savoir sur leurs conditions.

1. Qui sont partis, qui sont restés ?

L’ambassadeur du Sénégal en Pologne, en République tchèque et en Ukraine informe qu’«au moins 78 Sénégalais ont franchi la frontière polonaise. «Il ne reste que trois Sénégalais, informe Pape Diop. Les deux sont des étudiants. Ils sont à Kherson, une ville sous siège où il y a encore les effets de la guerre. Il y a une troisième, une dame mariée à un Ukrainien. Elle n’est pas dans la capitale (Kiev). Elle est à une cinquantaine de kilomètres. Elle est en sécurité avec sa famille et n’a pas encore décidé de bouger. Nous restons tout de même en contact.»

2. Les pays de destination

Les 78 Sénégalais qui ont déjà fui l’Ukraine sont allés pour la plupart en France, en Allemagne et en Belgique. La Pologne où ils ont atterri en masse au début de l’invasion russe en Ukraine, n’était «un pays de transit» d’après Pape Diop. «En Pologne il ne reste que quatre compatriotes, précise le diplomate. Les deux sont arrivés hier (dimanche, Ndlr) soir. Les deux autres sont des Sénégalais mariés à des Ukrainiennes. Ils veulent chercher des permis de séjour temporaires ici (en Pologne, Ndlr) ou en Angleterre. Ils ont introduit des demandes à l’ambassade d’Angleterre et ils attendent les réponses. Ils auront peut-être une réponse d’ici à la fin de la semaine.»

3. Aucun candidat au rapatriement

«Personne n’a exprimé le souhait de rentrer au pays, informe l’ambassadeur du Sénégal en Ukraine. Si certains avaient manifesté le désir, nous leur aurions juste trouvé le billet. Ils sont tous restés en Europe. Ils vont faire leur demande de séjour sur place. Les ambassadeurs du Sénégal dans ces pays où ils sont partis, vont les accompagner pour la suite.»

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :