ACTUALITÉSInternationalSANTE

L’Italie tombe le masque : allègement des mesures sanitaires ce dimanche

Pour la première fois depuis deux ans, les Italiens peuvent aller déguster un expresso dans leur café, sans être obligés de porter un masque.

Le gouvernement italien a allégé ce dimanche une partie des restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19 : le masque n’est plus obligatoire dans les supermarchés, les bars, les restaurants, les magasins et dans la plupart des lieux de travail. Une mesure longtemps attendue par les Italiens : « C’était nécessaire ! Nous avons attendu plus de deux ans, et ça veut peut-être dire que nous sortons de cette situation », estime Claudio Civitelli, un résident de Rome. « C’est beaucoup mieux », déclare pour sa part Andrea Bichler, une touriste italienne du Trentin Haut-Adige Bichler. « Disons que c’est un retour à la vie, une vie libre ».

Covid-19 : la chute des tests met en péril la surveillance du virus, selon l’OMS

Le gouvernement a également supprimé l’obligation de présenter un « green pass » prouvant une vaccination, une guérison récente du COVID-19 ou un test négatif, pour entrer dans la plupart des lieux ouverts au public. Les touristes internationaux ne sont par ailleurs plus tenus de remplir le formulaire de localisation des passagers de l’UE, un formulaire en ligne compliqué exigé lors de l’enregistrement à l’aéroport.


Le virus toujours en circulation

Même si les restrictions sont de moins en moins nombreuses, les responsables de la santé publique italienne appellent à la prudence et soulignent que la pandémie n’est pas encore terminée. L’Italie signale 699 cas pour 100 000 habitants et enregistre plus de 100 décès par jour, le nombre total de décès confirmés s’élevant à 163 500. Mais la capacité des hôpitaux reste stable et en dessous du seuil critique.

Covid : la Chine au ralenti : pas de grande migration pour le week-end du premier mai

Le virus étant toujours en circulation, « nous devons poursuivre la campagne de vaccination, y compris les rappels, et conserver un comportement inspiré par la prudence : port de masques à l’intérieur ou dans les lieux bondés ou partout où il y a un risque de contagion », a déclaré le Dr Giovanni Rezza, responsable de la prévention au ministère de la santé.

Le masque reste donc obligatoire jusqu’au 15 juin au moins dans plusieurs endroits : les transports en commun, les cinémas, les salles de concert et de sport, et les hôpitaux. Il reste également imposé à l’école, jusqu’aux vacances d’été.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :