ACTUALITÉSSANTE

FATICK : Les populations de Karang pour l’érection d’un centre de santé

Les populations de Karang ont saisi l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la lutte contre le paludisme dimanche pour réclamer l’érection d’un centre de santé dans leur commune.

Le maire Ibrahima Diop, a plaidé leur cause devant le Ministre de la santé et de la Prévention, Abdoulaye Diouf Sarr en présence de son collègue gambien Ahmadou Lamine Samateh. C’est une doléance que ne cessent de poser ces populations et qui, selon le maire Ibrahima Diop, « trouve sa légitimité du fait, comme vous le savez, de la situation géographique et frontalière de notre commune dont le poste de santé reçoit en masse des patients en provenance des localités gambiennes voisines. Aussi, cette doléance se justifie également par la distance qui nous sépare du centre de santé de Sokone et le nombre de cases de santé implantées dans le Niombato ».

Pour dire donc que le taux de fréquentation du poste est très élevé avec sa position actuelle le long de la frontière. Suffisant alors pour que les habitants ne cessent de réclamer l’érection du poste en centre de santé.

Le maire de Karang s’adressant au ministre Abdoulaye Diouf Sarr, « a d’ailleurs qualifié la forte mobilisation des populations à la cérémonie de lancement des MILDA, comme un témoignage de tout l’intérêt que nous manifestons à cet important événement dans l’espoir que vous reviendrez dans un avenir proche pour la pose de la première pierre du centre de santé tant attendu par les populations de Karang poste ».

D’ailleurs, il a donné l’assurance que le conseil municipal a déjà procédé à la délibération d’un site devant abrité ladite structure sanitaire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :