ACTUALITÉSEducation

UNE NOUVELLE APPROCHE PÉDAGOGIQUE LANCÉE À FOUNDIOUGNE POUR INCITER DAVANTAGE LES JEUNES À LA LECTURE

Foundiougne, 31 mai (APS) – La maison de la Culture et de la Francophonie de Foundiougne a lancé lundi une nouvelle approche pédagogique dont l’ambition est d’amener les élèves à s’intéresser très tôt à la lecture, a constaté l’APS.

Dénommé « L’ami littéraire », ce nouveau concept a été élaboré par l’association des professeurs de français de Foundiougne, en partenariat avec la Direction de la Francophonie.

Il vise à « inciter les jeunes à aimer la lecture très tôt », dès leur plus bas âge, explique Abdoulaye Racine Senghor, promoteur de la maison de la Culture de Foundiougne.

Il intervenait au terme d’une journée d’échange, de lecture et de littérature, en lien avec le lancement de ce nouveau concept, en présence d’élèves, d’écrivains et de plusieurs partenaires.

« A travers l’activité +l’ami littéraire+, nous demandons aux élèves de lire et de se faire une bonne idée de ce qu’ils ont lu« , a expliqué Abdoulaye Racine Senghor, s’adressant aux élèves du collège d’enseignement moyen (CEM) Diène-Coumba-Ndiaye de Foundiougne.

« Nous demandons aux élèves de produire une fiche de lecture, c’est-à-dire la bibliographie de l’auteur, la réflexion sur l’espace et le temps, les personnages et la langue », a-t-il ajouté.

« Pour cette journée, les cibles, ce sont les élèves des classes de quatrième et de troisième du cycle moyen et secondaire pour le moment’’, a indiqué M. Senghor

« Fergo, tu traceras ta route« , un roman de Rahmatou Seck Samb, compte parmi les romans passés au peigne fin par les élèves lors de cette journée, de même que « Bris d’ombre » de Sokhna Benga.

« Des ouvrages étudiés sont désormais disponibles à la bibliothèque de la maison de la Culture et de la Francophonie de Foundiougne », a signalé M. Senghor, par ailleurs président du conseil d’administration du musée des civilisations noires (MCN) de Dakar.

Il s’est félicité de la réaction des élèves dont certains ont posé des questions.

Le coordonnateur du Club littéraire de Foundiougne, Papa Momar Mbaye, également professeur de français, s’est félicité de cette initiative.

Selon M. Mbaye, « cette approche pédagogique pourrait davantage pousser les élèves à aimer la lecture ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :