ACTUALITÉSHistoire

NDIONGOLOR, DIAOULE : Une équipe de l’association « Sine Arts et Culture » sur les traces du maad a sinig Sanou Mône FAYE.

Cette semaine une dynamique équipe d’hommes de culture et d’historiens Sérère composée de  Birane Sene, de  Soɓel Jon,  de Cheikh Sanou Mône Diouf) étaient  sur les traces de Biram Kodu plus connu sous le nom de Sanou Mône Faye ce héros incontestable de l’époque coloniale.

Les historiens et amoureux des traditions du Sine ont  visité respectivement en ce début d’hivernage   le site du marigot Mbeyane, de Poudaye Kaa, de la célèbre lance royale situés dans le village mythique de Ndiongolor dans la commune de Diouroup et du site historique de  Khodjil dans la commune de Diaoulé où le sanguinaire roi  est héroïquement tombé.

Sanou Mône FAYE était un monarque qui a défendu des valeurs de courage dans le travail, de bravoure, de dignité.  Selon Cheikh Diouf  » un roi comme Sanou Mône Faye, il en existe très rarement dans l’histoire du pays ».

Les historiens et hommes de culture du Sine ont invité tous les fils du peuple Seereer à se mobiliser pour la restauration de ces sanctuaires qui ont marqué son règne glorieux.

« Pour la fierté que le vainqueur de la bataille de Djilasse contre les troupes coloniales le 13 Mai 1859 nous a procurée, nous devons ériger sur ces sites des édifices afin que les générations futures puissent s’approprier les valeurs de courage dans le travail, de dignité et de témérité Sanou Mône Faye » plaide Cheikh Diouf.

Pour terminer , l’équipe remercie  Monsieur Abdoulaye Ndiaye Maire de la Commune de Diaoulé pour sa franche disponibilité et la mise en en des ressources humaines idoines de sa localité.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :