Afrique

Guerre en Ukraine : Le président Alassane Ouattara affiche son inquiétude face à de futures pénuries en Afrique

 Avec des hausses des prix des denrées alimentaires et produits de première nécessité, le président ivoirien Alassane Ouattara s’est déclaré préoccupé par la montée inflationniste et le risque de pénurie de plusieurs produits tels que le blé en Afrique, motivés par la guerre en Ukraine.
En marge de l’ouverture de l’Africa CEO Forum, un sommet économique réunissant 1 500 chefs d’entreprise et décideurs politiques, qui se déroule jusqu’à mardi à Abidjan, le président Ouattara s’est montré inquiet face aux prochaines pénuries alimentaires en Afrique avant de citer l’exemple de l’Inde, qui a interdit les exportations de blé à la mi-mai.
« Nous sommes pour le moins préoccupés par le ralentissement de la croissance mondiale et la disponibilité pour l’Afrique de certains produits tels que le blé, les engrais et bien sûr par la poussée inflationniste », a déclaré le chef de l’État.
« Une telle situation inflationniste pousse les gouvernements et les entreprises à réévaluer leur dépendance vis-à-vis des réseaux internationaux. C’est vraiment un défi pour la mondialisation et la notion de commerce mondial”, a-t-il ajouté.
L’insécurité alimentaire est un problème de longue date dans le monde entier, le conflit en Ukraine n’a fait qu’intensifier la situation qui est également causée par les conflits, le climat et les crises économiques.
Pour rappel, l’Ukraine et la Russie représentent 30 % du commerce mondial du blé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :