Education

EXAMENS CERTIFICATIFS 2022 À FATICK :Ils seront 19512 candidats au CFEE, 14143 au BFEM et 9568 au Bac

L’inspection d’académie de Fatick a procédé hier au traditionnel comité régional de développement consacré aux différents examens certificatifs à venir au mois de juin et juillet 2022.  La rencontre a permis de diagnostiquer la tendance baissière des examens de l’année dernière et de se préparer pour ceux à l’horizon.
 
 «ce fut un moment de bilan car nous sommes largement revenus sur les résultats de l’année dernière , sur les conditions d’examens de l’année passée. Cette année nous avons pris un certain nombre de mesures correctives pour pour les différents types d’examens » a annoncé Cheikh Yaba Diop inspecteur d’académie de Fatick.
 
Dans la foulée l’inspecteur ajoute «  en terme de nombre de candidats nous n’avons pas eu de hausse notoire. Pour le cfee ce sont 19512 candidats, 14143 au bfem et 9568 au baccalauréat ».
 
Lors de cette rencontre tenue en présence du gouverneur de région Seynabou Gueye plusieurs recommandations fortes ont été formulées concernant la sécurisation et la protection des épreuves et des centres par les forces de défense et de sécurité. Sur ce Cheikh Yaba Diop a demandé aux inspecteurs de l’éducation et de la formation de la région de « proposer des centres très fonctionnels pour l’accueil des candidats dans de très bonnes conditions avec des toilettes séparées et un point d’eau. Nous sommes en période d’hivernage et il y’a une forte pluviométrie qui est annoncée et il faut se préparer en conséquence. Nous avons aussi mi en place un comité de veille et d’alerte avec les sapeurs-pompiers et la croix rouge en cas de besoin » .
 
Le CRD a permis aux autorités administratives et aux participants de d’éploré la tendance baissière des résultats scolaires dans les différents résultats dans la région de Fatick. À ce sujet l’inspecteur d’académie estime qu’il faut procédé à une analyse rigoureuse et scientifique de ses résultats mais également faire de sorte que l’académie s’inscrive dans une dynamique de projet. « Nous allons vers l’élaboration d’un document de projet académique pour diagnostiquer d’abord les différentes contraintes liées à l’amélioration des enseignants apprentissages et renseigner tous les indicateurs afin de nous inscrire dans un plan d’action pour améliorer encore les résultats dans la région et tous les autres problèmes liés à l’éducation ».
 
Cette fin d’année d’examens coïncide avec également avec la tenue des prochaines élections législatives du 31 juillet prochain. À ce propos beaucoup de centre d’examens font également office de centre de vote dont les principaux acteurs pour leur fonctionnement sont du personnel enseignant.
 
Cheikh Yaba Diop rassure que « d’autres rencontres seront tenues dans ce sens avec l’autorité régionale. Cependant il fait remarquer qu’au besoin « des centres pourraient être délocalisés pour que toutes les activités prévues puissent se dérouler normalement dans l’académie ».
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :