Afrique

Gambie : Un scandale sur une prime d’habillement aux députés secoue la classe politique

Après les députés de la dernière législature qui avaient reçu gracieusement chacun un véritable d’un homme d’affaires sénégalais, un nouveau scandale s’est fait jour à l’assemblée dont les membres se seraient accordés individuellement une énorme indemnité d’habillement de 100 000 D, et de malgré les difficultés économiques auxquelles sont confrontées de larges composantes de la population.
Ladite indemnité vestimentaire est de 1 666 D par mois et par député, soit un total de 100 000 D ( plus d’une million de francs CFA) par député pendant les cinq ans du mandat. En sus de cette nouvelle dépense jugée inopportune, tous les députés recevront une voiture officielle dont la moitié du prix sera prise en charge par l’Assemblée nationale et le reste payé par les députés. L’information a été divulguée à partir d’un groupe WhatsApp de députés et, est depuis devenu virale.
Selon le contenu de ce groupe, « On pouvait y voir les montants des détails sur les salaires des députés, les indemnités de séance, les indemnités de kilométriques et vestimentaire. Mais, c’est l’indemnité vestimentaire qui aura le plus suscité le courroux des gambiens qui ne cessent de dénoncer cette boulimie politique imposée depuis l’arrivée d’Adama Barrow à la tête du pays.
Le contenu de cette discussion entre députés, a également informé sur le salaire de base des députés qui est de 54 000 D par mois sans compter les indemnités supplémentaires pour assister aux sessions parlementaires et aux réunions des comités. Quant au salaire du président Fabacary Tombong Jatta et de son vice-président ils sont d’un montant de 78 000 D et 65 000 D respectivement.
Les députés ont également reçu une indemnité mensuelle de 2 500 D pour les fonctions de sensibilisation ainsi qu’un fonds de développement de circonscription de 300 000 D par an.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :