ACTUALITÉSSOCIETE / FAITS DIVERS

Vol d’engrais d’une valeur de 3,9 milliards : Face-à-face explosif entre Ndèye Nancy Niang et Rahul Chandra chez le juge

L’instruction avance à grands pas dans ce qu’il est convenu d’appeler l’affaire de vol, d’aucuns diront détournement, d’une cargaison d’engrais estimée à 3,9 milliards de francs Cfa au préjudice du nommé Rahul Chandra.

Selon le quotidien L’Observateur, le juge du 2ème Cabinet, Mamadou Seck, s’est entretenu, hier, au fond, avec l’actrice principale, Ndèye Nancy Niang, avant de la confronter à la partie civile, en l’occurrence Rahul Chandra.

Pour rappel, la Directrice de la société Transcontinental Transit a été inculpée le 28 février dernier pour association de malfaiteurs, contrebande, abus de confiance, escroquerie, vol, faux et usage de faux en écritures privées de banque.

D’après le journal, Ndèye Nancy Niang, qui a contesté les faits qui lui sont reprochés, a martelé qu’elle n’a pas traité avec le sieur Rahul Chandra. En tant que transitaire, elle dit avoir agi aux services de deux de ses collaborateurs.

Bref, elle a purement et simplement fait porter le chapeau, pour ne pas dire le bonnet d’âne, à ses deux collaborateurs précités, en l’occurrence Atoumane Sy et Mamadou Lamine Ngom, qui font d’ailleurs l’objet d’un mandat de dépôt.

Mais, le clou de cette rocambolesque affaire fut, sans conteste, la confrontation, hier dans l’après-midi, entre Ndèye Nancy Niang et Rahul Chandra. Aussi, elle dira avoir été utilisée comme pion pour gruger le plaignant.

Pour sa part, Rahul Chandra a battu en brèche tous les propos de la dame. En effet, la partie civile a martelé, face au juge, avoir directement traité avec Nancy pour la vente d’un bateau d’urée qu’il évalue à 3,9 milliards de F Cfa.
 
 
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :