ACTUALITÉSSports

Joueur africain de l’année : Mané favori du top 30

La CAF a dévoilé vendredi les 30 noms en lice pour le titre de Joueur Africain de l’année. La récompense sera remise le 21 juillet à Rabat.

Meilleur joueur de la dernière CAN, Sadio Mané est le grandissime favori pour le titre de joueur africain de l'année
© AP PhotoMeilleur joueur de la dernière CAN, Sadio Mané est le grandissime favori pour le titre de joueur africain de l’année

La Confédération africaine de football a dévoilé ce jeudi les 30 nommés pour le titre de meilleur joueur du continent. Dernier lauréat, Sadio Mané fait figure de grand favori à sa propre succession.

 
Champion d’Afrique avec le Sénégal, le nouvel attaquant du Bayern de Munich a été moins heureux avec son désormais ancien club de Liverpool, battu sur le fil en Premier League et en Ligue des Champions européenne. Individuellement, sa saison reste une grande réussite. S’il ne devrait pas pouvoir priver Karim Benzema d’un premier Ballon d’Or, Sadio Mané peut sereinement envisager un second sacre continental consécutif. Le premier date déjà de 2019, les deux éditions suivantes ayant été annulée à cause du Covid.

Quatre autres Lions vainqueurs de la CAN en février l’accompagnent dans la liste des possibles : le gardien de Chelsea Edouard Mendy, qui aurait dû l’emporter l’an passé, le capitaine Kalidou Koulibaly, le milieu de Leicester Nampalys Mendy et, plus surprenant,Saliou Ciss, qui évolue en Ligue 2 française à Nancy.

Le principal adversaire de Mané sera une nouvelle fois son compère égyptien Mohamed Salah, sacré en 2017 et 2018.  Avec lui, trois autres finaliste de la CAN, le milieu d’Arsenal, Mohamed Elneny et deux joueurs d’Al Ahly, finaliste de la C1 africaine, Mohamed Abdelmonem et Mohamed El-Shenawy.

Joueur africain de l’année 2016, l’Algérien Riyad Mahrez vise lui un nouveau podium malgré la CAN ratée des Fennecs.

Un seul champion d’Afrique des clubs a retenu l’attention du jury composé d’experts techniques, de légendes de la CAF et de journalistes du continent : le Marocain Yahya Jabrane.

Au Maroc, on ne digère pas cette liste alors que le Wydad est parvenu à mettre fin au règne continental d’Al Ahly. En plus de leurs deux Pharaons, les Egyptiens ont ainsi deux autres joueurs parmi les nominés avec le Tunisien Ali Maâloul et le Malien Aliou Dieng.

Parmi les grands absents, on ressortira le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, lauréat de l’édition 2015, pourtant bien relancé du côté du FC Barcelone, mais aussi le Nigérian Victor Osimhen, prolifique buteur en Serie A avec Naples mais privé de CAN par une blessure.

La liste des 30 nommés :

Riyad Mahrez (Algérie – Manchester City, Angleterre)

Edmond Tapsoba (Burkina Faso – Bayer Leverkusen, Allemagne)

Blati Touré (Burkina Faso – Pyramids, Egypte)

Bertrand Traoré (Burkina Faso – Aston Villa, Angleterre)

Vincent Aboubakar (Cameroun – Al Nassr, Arabie Saoudite)

Karl Toko Ekambi (Cameroun – Lyon, France)

André-Frank Zambo Anguissa (Cameroun – Naples, Italie)

Youssouf M’Changama (Comores – Guingamp, France/Auxerre, France)

Sébastien Haller (Côte d’Ivoire – Ajax, Pays-Bas)

Franck Kessié (Côte d’Ivoire – AC Milan, Italie)

Mohamed Abdelmonem (Egypte – Al Ahly, Egypte)

Mohamed Elneny (Egypte – Arsenal, Angleterre)

Mohamed El-Shenawy (Egypte – Al Ahly, Egypte)

Mohamed Salah (Egypte – Liverpool, Angleterre)

Musa Barrow (Gambie – Bologne, Italie)

Naby Keita (Guinée – Liverpool, Angleterre)

Yves Bissouma (Mali – Brighton, Angleterre/Tottenham, Angleterre)

Aliou Dieng (Mali – Al Ahly, Egypte)

Hamari Traoré (Mali – Rennes, France)

Sofiane Boufal (Maroc – Angers, France)

Yassine Bounou (Maroc – Séville, Espagne)

Achraf Hakimi (Maroc – Paris Saint-Germain, France)

Yahya Jabrane (Maroc – WAC Casablanca, Maroc)

Moses Simon (Nigeria – Nantes, France)

Saliou Ciss (Sénégal – Nancy, France)

Kalidou Koulibaly (Sénégal – Naples, Italie)

Sadio Mané (Sénégal – Liverpool, Angleterre/Bayern Munich, Allemagne)

Edouard Mendy (Sénégal – Chelsea, Angleterre)

Nampalys Mendy (Sénégal – Leicester City, Angleterre)

Ali Maâloul (Tunisie – Al Ahly, Egypte)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :