ACTUALITÉSEducation

Cinquième édition conférence philosophique pour les candidats au baccalauréat de Fatick : El Hadji Souleymane Diouf à fond dans le social

Le leader du mouvement la main de l’espoir a tenu ce week-end la cinquième édition de la conférence philosophique pour les élèves de la commune de Fatick et environs. De nombreux candidats au baccalauréat ont pris d’assaut l’amphithéâtre du centre régional de formation du personnel enseignant pour être à l’écoute du cour magistral du philosophe El Hadji Songué Diouf et de ses collègues de Fatick

«la main de l’espoir depuis pratiquement plus de 10 ans s’active dans le domaine du social et organise annuellement ce cours magistral de philosophie après celui d’histoire géographie pour tous les élèves de la ville de Fatick. Ceci fait suite aux cours particuliers que nous offrons également à plusieurs dizaines d’autres élèves dans cinq disciplines. Nous savons que le baccalauréat est une rude compétition et c’est pour cela que nous préparons nos élèves à aborder cette épreuve dans les meilleures conditions pédagogiques de réussite » informe El Hadji Souleymane Diouf.

En guise de bilan à son activité éducative qui est devenue incontournable dans l’agenda pédagogique de Fatick, le responsable politique de l’alliance pour la république est optimiste

«En guise de satisfaction, le proviseur du lycée Coumba Ndoffene diouf m’a adressé une correspondance témoignant de l’impact de mes actions éducatives sur l’amélioration des résultats dans son établissement ».

Face à l’utilisation abusive du téléphone portable surtout en ce veille d’examen, El Hadji Souleymane Diouf conseille aux candidats à plus de concentration pour réussir leur premier diplôme universitaire

«Quand on est candidat au baccalauréat, l’élève est censé avoir une certaine maturité et une certaine compréhension de la vie. Je leur demande de se concentrer au maximum pour atteindre leur objectif en décrochant ce précieux sésame ».

Abordant la situation politique nationale avec les prochaines élections législatives, le coordonnateur du mouvement la main de l’espoir affirme que la coalition Bby est prête

«Le Sénégal est un pays avec une longue tradition électorale. L’idée de reporter ces élections n’était jamais à l’ordre du jour. Le pays ira aux élections à la date du 31 juillet et notre coalition compte gagner avec un score acceptable »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :