ACTUALITÉSSOCIETE / FAITS DIVERS

Tambacounda : Les agents de la Grande muraille verte sont restés 3 mois sans salaire

Les agents de la Grande muraille verte de Tambacounda sont restés trois mois sans salaire. Ces jeunes  recrutés, dans le cadre  du programme «Xeyu Ndaw Gni» demandent des explications aux autorités.
 
Selon leur porte-parole Sidi Kadia, c’est un véritable casse-tête qu’ils vivent depuis quelque temps. «Depuis notre recrutement, nous n’arrivons pas à être payés correctement et là, nous avons des arriérés de cinq, quatre, trois mois. Des gens n’ont pas perçu, il  y a de cela trois mois, certains quatre mois, d’autres cinq mois», renseigne-t-il à iRadio.
 
 Selon lui, la  commission leur a signifié   que «c’est le président de la République qui a dit que les caisses de l’État ne peuvent pas supporter les salaires. Donc, ils vont payer par trois mois».
 
Mais après cela, «nous avions signé des contrats d’un mois. Sur les contrats, ils avaient mis un mois ; ils ont emporté ces contrats. Et depuis, ils viennent nous dire qu’ils vont payer les trois mois et là, nous avons atteint ces trois mois et jusqu’à présent, nous n’arrivons pas à percevoir nos salaires», a-t-il fait savoir.
 
En cette veille de Tabaski, ces travailleurs se tournent vers le chef de l’État. «Nous sommes à cinq jours de la fête de Tabaski. Nous lançons un appel au chef de l’État, puisqu’ils ont dit que c’est lui qui nous a recrutés ; c’est lui qui doit nous payer. Donc, il n’a qu’à nous édifier pour que nous puissions savoir vraiment quel est le problème. Nous sommes tellement fatigués. Nous travaillons matin et soir et jusqu’à présent, nous ne percevons pas nos salaires», fulmine-t-il.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :