SOCIETE / FAITS DIVERS

Tabaski : Une Femme Enceinte Vole 5 Millions Au Marché Hlm

Awa Coulibaly, 25 ans, va célébrer la fête de la tabaski à la maison d’arrêt pour Femmes de Liberté 6. Enceinte de deux mois, elle a été condamnée hier, à trois mois de prison ferme pour avoir chipé 5 millions de francs Cfa dans la boutique d’un commerçant, établi au marché Hlm. 

Enceinte de deux mois, Awa Coulibaly voulait paraître comme une perle le jour de la tabaski. Mais, elle était raide comme un passe-lacet. Alors qu’elle était en mal avec son époux, elle décide de perpétrer un vol au marché Hlm. Une fois sur les lieux, samedi dernier, la jeune dame avait ciblé la boutique du commerçant, Ibrahima Diokhané. Dès que ce dernier a quitté son magasin pour faire ses ablutions, la voleuse s’est emparée de son sac contenant 5 millions francs. Hélas, elle a été interpellée à quelques mètres du lieu de l’infraction par la victime qui lui a donné une claque, avant de la faire retourner dans la boutique. Livrée aux enquêteurs du commissariat des Hlm, la mise en cause informe que le perlage est sa principale source de revenu. Elle avait quitté son domicile conjugal à Pikine pour chercher du travail au marché hlm. Mais, elle n’en avait pas trouvé. C’est sur ces entrefaites qu’elle avait eu l’idée de voler afin de se procurer un greffage haut de gamme. Taille moyenne, teint dépigmenté, la prévenue a servi la même version hier, au juge du tribunal des flagrants délits de Dakar. « Je me suis introduite dans la boutique lorsque le plaignant est parti faire ses ablutions. Il avait déposé le sac dans un coin », a-t-elle indiqué, tête baissée. La partie civile a expliqué avoir aperçu la prévenue au moment où elle sortait de la boutique. « Je l’ai sauvée d’un lynchage en la retenant dans le magasin jusqu’à l’arrivée des limiers. Le sac contenait 5 millions francs, mais je l’ai récupéré », affirme-t-il. La parquetière a sollicité deux ans de prison ferme. Me Michel Ndong et ses deux confrères ont plaidé une application bienveillante de la loi. Rendant sa décision, la présidente de la séance a infligé une peine de trois mois ferme à la comparante.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :