EMIGRATION / DIASPORA

Meurtre d’un Nigerian devant plusieurs témoins, les autorités italiennes démentent

Le passage à tabac d’un ressortissant subsaharien ayant conduit à sa mort, devant une assistance silencieuse, a fait réagir les autorités de la riche ville italienne de Civitanova après que des manifestations aient eu lieu après qu’un immigrant nigérian a été battu à mort.
Alerté par la vidéo devenue virale, le gouvernement nigérian a condamné la mort d’Ogorchukwu et le ministère des Affaires étrangères du pays a exhorté les autorités italiennes à “conduire sans délai l’auteur de l’acte odieux”.
Même condamnation par la veuve d’Alika Ogorchukwa, Charity Oriakhi, qui a vu une vidéo de l’attaque qui a été largement diffusée, “Je ne peux pas la regarder à nouveau”, dit-elle.
Selon l’épouse déplorée, “J’ai vu la vidéo, juste au moment où le garçon s’étranglait fort, très, très fort. Mon mari se débattait. Le garçon l’étranglait à mort. Non, ce garçon, je ne sais pas ce que mon mari lui a fait. “
La police a arrêté un suspect mais a immédiatement exclu un motif racial pour l’attaque contre Alika ; qui était un vendeur à la sauvette avec des antécédents de maladie mentale.
“J’étais là devant l’écran de télévision, j’ai vu ces gens porter habillés de blanc. En temps normal,i je vois de tels individus dans les informations, à la télévision pour transporter des morts. “J’ai vu qu’ils transportent mon mari et je me suis dit. qu’il était déjà mort.”
Les Italiens noirs demandent maintenant aux autorités de reconnaître le rôle joué par la race dans ce qui est arrivé à Ogorchukwu. En attendant une condamnation ferme, la communauté internationale a énergiquement condamné la non assistance de la population.
Fabiana Anselmi, de Milan, dit que le fait que personne n’ait essayé d’arrêter l’attaque est l’élément le plus choquant.
“Tout commentaire est superflu car, au-delà de l’action extrême d’une personne qui n’était peut-être pas en pleine possession de ses capacités mentales, ce sur quoi les procureurs vont enquêter, l’aspect le plus choquant est l’absence totale d’intervention des téléspectateurs. et ne rien faire”.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :