CULTURE / ART

TCHAD – Topissime ! Le clip « Dieu ne dort pas » de Lyguy bat le record de vues

LYGUY ©YouTube

Dans un pays où un clip franchit rarement la barre du millier de vues sur les plateformes de streaming, le dernier clip en date de Lyguy, « Dieu ne dort pas » (y) est vu comme un exploit. Il donne de l’insomnie à ses concurrents, avec (tenez-vous bien !) un million de vues. Diable, ça ne fait pas grand monde ! N’empêche ! Le jeune rappeur est tout feu, tout flamme.

Au Tchad, c’est le clip « phénomène » du moment sur Youtube et TikTok. Jamais sonorité musicale n’avait été aussi agréable aux oreilles de la jeunesse tchadienne ! Pour un laïcard comme moi, le titre (Dieu ne dort pas) m’a fait sourire. Le record de vues (1million), aussi. Pour un clip, mis en ligne, depuis le 20 juin 2022, il y a que quoi à rire au nez de l’artiste. Mais, il faut rester professionnel : je vais me contenter de rire sous cap. Quelques notes sereines sur ce clip qui fait danser la jeunesse de tchadienne.

La musique commence par des notes éparses, diablement décousues, mais qui très vites s’accrochent à un divin fil d’Ariane : Dieu ; le suprême dévidoir «Tu fais des trucs, tu te dis: bon… Tu es découragé. Puis, tu te bats mais tu ne réussis pas. Mais en tout cas Dieu connait ce moment et il va réagir dans ta vie. Pour un chanteur, pour un musicien… il s’agit de donner de la force à la jeunesse… c’est essayer de passer un message de paix, beaucoup d’espérance, beaucoup de confiance en soi, beaucoup d’amour. C’est cela qui fait grandir l’homme.» La simplicité ! Ça doit être la recette de ce succès mi-figue, mi-raisin.  Dans ce clip au décor suburbain – : une boutique, un salon de coiffure, une ferronnerie,… Une musique aux sonorités saccadées. Et le style afrobeat caractéristique des rappeurs subsahariens. Un refrain têtu qui revient continuellement. – Lyguy sensibilise sur l’importance du vivre-ensemble et sur la nécessité d’avoir un climat politique apaisé, seul gage de développement des pays africains. 

LYGUY ©Page Facebook LYGUY

Lyguy, alias Aldom Guy, est né en 1985 à Yaoundé, la capitale camerounaise. Ce jeune artiste-chanteur s’est vite imposé dans l’univers du rap tchadien comme un satellite incontournable. Ça ne fait pas l’ombre d’un doute, il est doué et talentueux. On ne dira pas de lui que c’est un prodige, mais un artiste à fort potentiel. Ce rappeur, qui a débuté en interprétant les sons des autres chanteurs tchadiens lors des soirées scolaires et culturelles, est a un tournant de sa carrière. Il cristalise désormais les espoirs d’une jeunesse tchadienne qui commence à perdre espoir et pour qui l’immigration devient comme la seule voie pour se sortir de la galère ambiante qui surnage le pays. Lyguy, chose incroyable, n’a pas de producteur. Il fait son chemin seul, avec ses maigres moyens. Vivement que ce clip, qui bouscule l’industrie musicale tchadienne, attire de grands mécènes de la culture.

Pour célébrer ce million de vues, chose qui restera encore longtemps dans les annales de la musique tchadienne, l’artiste compte organiser un concert géant à Ndjamena. Ce sera l’occasion pour lui de remercier ses fans toujours de plus en plus nombreux. Espérons qu’il fasse tomber encore un autre record ! Pourquoi pas celui du nombre de spectateurs ?

       

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :