ACTUALITÉSPolitique

Sédhiou : La jeunesse déplore l’inadéquation entre les centres de formation professionnelle et les réalités locales

La journée internationale de la jeunesse n’a été célébrée qu’à Kaolack. Amadou Leye Konteé, le président communal de la jeunesse de Sédhiou déplore cette concentration des activités d’une journée si importante dans une seule et unique région.

 » Le thème La solidarité intergénérationnelle : créer un monde pour tous les âges » méritait que chaque commune, chaque département et chaque région organise des panels, des conférences avec sa jeunesse », a suggéré Amadou Leye Konté.

« D’autres questions relatives à l’émigration, à l’emploi et à l’insertion mais surtout à la formation professionnelle pourraient être discutées et des solutions locales trouvées », a-t-il indiqué.

Le patron de la jeunesse de Sédhiou de profiter de la situation pour dénoncer l’inadéquation de la formation des jeunes aux métiers professionnels et les réalités des localités. « Est-il pertinent de former un jeune aux métiers du froid ou à l’électricité or il n’y a pas d’électricité dans son village. Les jeunes ruraux n’ont-ils pas plus besoin de formation en élevage, en agriculture, en horticulture ou en pêche qu’en carrelage?  » s’est-il interrogé.

Et de demander au niveau central « d’impliquer davantage les jeunes dans les politiques de développement à la base pour plus d’efficacité dans la prise en charge de leurs besoins ».

seneweb

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :