ACTUALITÉSCONTRIBUTION

Hôpital régional de Fatick : Halte à la non assistance à personne en danger !

À l’attention du président de la République Macky Sall, fils de Fatick et de Mme le gouverneur de région…

L’État du Sénégal a consenti à beaucoup d’efforts pour doter l’hôpital régional de Fatick d’un scanner ultra moderne. Mais le préposé à ce service selon nos sources, va en weekend souvent à partir de jeudi. Il n’a pas opté loger à l’hôpital. Il perçoit normalement ses émoluments ainsi que toutes ses indemnités.

Mais le weekend, lorsqu’il y a urgence, il impose les chauffeurs de l’hôpital d’aller le prendre chez lui, puis de le déposer encore après ses services. Pourquoi un tel privilège pour un agent affecté à cet hôpital pour exercer son métier ? Le directeur de cet établissement de santé est entièrement responsable de ce grave disfonctionnement Aix allures de scandale.

En effet le vendredi dernier, un jeune conducteur de Jakarta a trouvé la mort au district sanitaire de Fatick parce qu’il devait subir un scanner et une opération. Il a été opposé à ses parents qu’il n’y avait d’ailleurs pas de place à l’hôpital régional en plus de l’absence de l’agent chargé dudit service. C’est dans la douleur qu’il a trouvé la mort souffrant au district jusqu’à son dernier souffle.

L’autre gravité réside dans le fait que beaucoup de malades qui doivent subir un scanner à Fatick le weekend se voient obligés vu l’absence de cet agent, de se rendre à la clinique Lamp Fall de Kaolack supportant tous les frais jusqu’au dernier centime. C’est valable pour l’orthopédiste. Absent de l’hôpital dès jeudi ou vendredi, les malades qui doivent subir des opérations des os souffrent ou meurent s’ils n’ont la chance d’attendre le lundi suivant.

Le chirurgien quant à lui, quitte les lieux de son service jeudi ou vendredi. Comme quoi, sont malchanceux celles et ceux parmi ces malades de l’hôpital régional de Fatick s’ils sont atteints de quelque douleur que ce soit le weekend. C’est ça qu’on appelle non assistance à personne en danger!

Mamadou Biguine GUEYE 

Journaliste consultant 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :