EMIGRATION / DIASPORA

États-Unis : 2 Gambiens membres d’une croisière activement recherchés par les services de l’Immigration

Ils étaient recrutés à bord du Celebrity Infinity comme membres d’équipage et ont pris la clé des champs en sautant du navire au port de Miami. Mais, dommage pour les deux fugitifs qui ont vu leur visa résilié et font l’objet de recherches par les douanes et par les services de l’Immigration, selon David White Cogestionnaire du Cruise Ship Crew Gambia.
Fatoumata Drammeh et Paul Pierre Mendy, qui se sont rendus aux États-Unis d’Amérique (USA) pour travailler comme membres d’équipage avec le soutien de Cruise Ship Crew Gambia, sont activement recherchés par la société et les services, a révélé The Fatu Network. Pour David White qui ne décolère pas contre ce qu’il considère comme une trahison de ses deux employés, ”  Ces deux personnes sont des jeunes égoïstes”, affirmant que leur comportement récent peut ruiner l’opportunité de nombreux Gambiens.
Poursuivant, ” Les deux membres d’équipage étaient à bord du Celebrity Infinity et ont quitté le navire à Miami, en Floride. Leurs visas américains ont été révoqués et l’Agence des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (États-Unis) les recherche », a expliqué David White.
The Cruise Ship Crew Gambia est une entreprise qui recrute de jeunes Gambiens pour travailler comme membres d’équipage à bord des compagnies de croisières américaines, et offre une formation professionnelle aux jeunes qui sont ensuite employés par CSC Gambia pour les compagnies de croisières. CSC Gambia emploie des serveurs, des stewards de restaurant, des cuisiniers, des préposés à la blanchisserie, des services de cuisine, des magasiniers, ainsi que d’autres postes, tels que des agents de sécurité, les majordomes et les photographes.
Selon le Cogestionnaire de ladite compagnie,  Cruise Ship Crew Gambia (CSCG) a actuellement placé plus de 300 jeunes à bord de navires tandis que 1000 autres ont été recrutés et attendent d’être déployés.
 “Il est impératif que nous les trouvions et les expulsions pour les services de l’Immigration puissent accorder des visas à d’autres gambiens “, a-t-il souligné.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :