A LA UNESports

Qualité De L’air : Les Acteurs  Sportifs Misent Sur Des Capteurs 

En marge de la 18e session de la conférence ministérielle africaine sur l’environnement, les acteurs ont fait le plaidoyer pour une meilleure qualité de l’air. Selon Cheikh Fofana, directeur de l’environnement, il faut un environnement de qualité pour faire du sport.

« Il y a beaucoup d’actions qui ont été faites avec la mise en place d’un centre de gestion de la qualité de l’air afin  tout vérifier et un instrument de mesure au niveau du stade Abdoulaye Wade », dit-il.

Sahra Oualy, président de la fédération d’athlétisme indique de sa part, qu’il y a un dérèglement climatique avec une pollution qui détériore le climat.

« Toute agression de la qualité de l’air impacte sur le sport. Il faut un capteur à Diamniadio car nous organisons des compétitions à partir de janvier chaque week-end », préconise-t-il.

En ce sens, Lamine Faty, secrétaire général de la confédération d’athlétisme dira que  la dimension de l’environnement est très importante avec  les agressions qui touchent leur secteur d’activité.

« Nous le ferons dans des endroits fermés et ouverts.  Il faut une bonne qualité de l’air en ce sens »

L’ambassadeur de la qualité de l’air fait savoir qu’il est important de s’entraîner dans un environnement sain pour avoir des victoires.

« J’appelle les gouvernements d’instaurer des instruments pour que les athlètes puissent s’assurer leur performance. Il faut que nos poumons aient un air de qualité pour la pérennité de notre sport. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :