Afrique

Niger/ Manifestation à Niamey pour réclamer le départ de l’armée française

L’armée française n’est pas la bienvenue au Niger. Des Nigériens ont tenu à le faire savoir ce dimanche 18 septembre 2022 dans les rues de leur capitale. Pour une première manifestation d’hostilité à la présence militaire française, c’est une réussite.

Il y avait du monde dans les rues de Niamey ce dimanche pour presser l’armée française à quitter au plus tôt le Niger. Ils était des centaines de milliers ces Nigériens descendus dans les rues pour crier leur ras-le-bol de la situation économique, politique et militaire de leur pays. A l’appel du mouvement M62, les Nigériens ont pris d’assaut les artères de Niamey.

D’après le correspondant de RFI sur place, « Tous les grands acteurs de la société civile et quelques responsables des partis politiques de l’opposition nigérienne étaient au rendez-vous place Toumo, point de départ de la marche en direction de la grande place de la Concertation, lieu du meeting. » Si la cherté de la vie et l’augmentation du prix du gasoil sont autant de préoccupations de la coalition, la présence française a tout éclipsé.

« Non à l’augmentation du prix du gasoil et à la cherté de la vie ! Nous exigeons le départ de la force française Barkhane et l’arrivée des forces russes », scandaient les manifestants sur leur chemin, ajoute-t-il. Plus le contingent se dirigeait vers la place de l’Assemblée nationale, plus les slogans anti-français grandissaient. Des drapeaux russes ont été vus partout dans la marche…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :