PEOPLEVIDEOS

RDC/ Koffi Olomidé au cœur d’un scandale après avoir tripoté les fesses d’une danseuse

La star congolaise de la musique rumba se serait passé de cet énième scandale. Depuis quelques heures, son nom est sur toutes les lèvres. Ses penchants déviants et son irrespect pour la gent féminine refont surface. En cause, son attitude dans une vidéo devenue virale avec une danseuse.

Koffi Olomidé est-il incorrigible ? C’est la question qui revient depuis qu’une vidéo le montre une nouvelle fois dans une posture dépréciative et pour la gent féminine et pour son image à lui. On ne sait pas encore de quand date cette vidéo, mais elle montre une face que l’artiste a désormais du mal à cacher: son appétit sexuel pour ses danseuses.

Plusieurs fois interpellé sur ce sujet, l’artiste s’en est sorti avec quelques plumes laissées ça et là. La vidéo à scandale cette fois-ci met en scène Koffi Olomidé qui en pleine répétition monte sur la piste de danse et tripote les fesses d’une danseuse. Gênée aux entournures, cette dernière se retourne et esquisse plutôt un sourire un peu honteux. La séquence est virale et rappelle les sombres heures des affaires Koffi Olomidé.

Koffi Olomidé est aujourd’hui très critiqué sur le traitement qu’il réserve à ses danseuses. Certaines l’ont accusés de sévices et de comportements inappropriés. En plus, Koffi Olomidé peut faire preuve d’une extrême violence à l’égard de ses danseuses. En 2016, une autre vidéo avait provoqué un véritable scandale. Filmé à l’aéroport de Nairobi au Kenya, Olomidé donnait des coups de pied à une danseuse.

L’année dernière, Koffi Olomidé a été condamné en France à la prison assortie de sursis dans une autre affaire avec des danseuses. Celles-ci l’avaient traduit en justice, pour séquestration er mauvais traitement. Olomidé qui vient d’obtenir un passeport diplomatique des autorités congolaises gagnerait à soigner définitivement son image. S’il ne veut pas finir comme un certain R.Kelly…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :