Histoire

Guinguinéo : A la découverte du village de Daga Bouki et ses maux

Daga Bouki était un hameau en 1950 fondé par un peulh du nom de Kanté Diallo à proximité de Maka Kahone dans la région de Kaolack, commune de Mbadakhoun département de Guinguinéo. Suite à une concertation commune des populations en 2020 pour que cet hameau soit un village entier une lettre écrite et signée par les Charles Ndiaye. Suite à la demande des populations le Préfet a ordonné un agent du nom de Youssoupha Pouye en charge des études sociaux et économiques de l’hameau de Daga Bouki en date du 10 Septembre 2020 selon notre guide Sérigne Fallou Diène Faye , président de l’Amicale des éléves et étudiants ressortissants de Daga Bouki .

En 1951 s’installa la première famille Sérère sous le nom de « Marron dont le fondateur s’appelait Mama Niokhor « . Depuis 1970 la date du 10 août est célébrée par des manifestations culturelles. En 2010-2011 , le village de Daga Bouki a connu un évènement tragédie qui a même intéressé certains chercheurs de l’IFAN d’y descendre ,selon M Faye

 » Daga Bouki avec ses 575 habitants dont 375 dames lors des recensements de 2020 réparti entre Sérères et peulhs
Daga Bouki a pour signification  » les greniers qui se trouvent auprès du baobab », a t- il ajouté.

 » Le village de Daga Bouki manque de tout. Notre école est sans clôture, la salle de classe d’où les enfants du préscolaire suivent l’apprentissage n’a pas un environnement adéquate à cause de l’insécurité car elle se trouve le passage des charrettes. Notre plaidoyer c’est avoir tous les matériaux qui pourraient nous faciliter à faire des recherches dans l’Internet. La jeunesse de Daga Bouki est laissée en elle même contrairement à la jeunesse de d’autres localités. Nos autorités ne nous soutiennent pas , le foyer des jeunes n’a que de nom depuis belle lurette . Alors toute réhabiliter cette maison des jeunes serait un lieu de formation et d’accueil pour le village. C’est pourquoi nous exigeons sa réhabilitation » a t- il concl

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :