ACTUALITÉSPolitique

3e mandat – Macky Sall se fait recadrer par un de ses hommes : « S’il le tente, il sera… »

L’ancien « député du Président Macky Sall » ne lâche pas ce dernier. En effet, après avoir appelé à voter le bulletin nul lors des dernières Législatives, Malaw Sow, responsable de l’Alliance pour la République (Apr), se veut clair : « S’il veut, il peut tenter une troisième candidature, mais j’ai toujours dit que ce sont les Sénégalais qui votent et ils savent bien choisir ».

Dans un entretien téléphonique avec nos confrères de Seneweb, il ajoute : « Les gens parlent de troisième mandat, mais cela ne mérite même pas de faire l’objet d’un débat. Abdoulaye Wade l’a tenté et il a été humilié, si aujourd’hui, Macky Sall le tente, il le sera lui aussi ».

Il rappelle que beaucoup de gens qui parlent de ce sujet n’ont pas une expérience politique. « J’ai toujours alerté sur la situation, mais personne n’a voulu m’écouter, j’ai toujours dit que la politique, c’est le dialogue et la concertation. Malheureusement, dans notre parti, on ne me considère pas », a-t-il fait savoir, appelant la classe politique à éviter de faire plonger le pays dans le chaos, parce que « personne n’y gagnera ».

Revenant sur les raisons de son appel à voter deux bulletins, l’ancien parlementaire s’explique. « C’est pour montrer que nous ne sommes pas contents de la gestion du parti Apr et de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby) », soutient Malaw Sow, qui dit être membre fondateur de l’Alliance pour la République (Apr).

Par ailleurs, M. Sow a exprimé sa  de constater cette « grande percée » de l’opposition à l’issue du scrutin législatif de ce 31 juillet 2022. « A Yewwi Askan wi par exemple, les gens ont massivement voté pour leur liste, alors qu’à Benno, il y a beaucoup de frustrés c’est ce qui explique ces résultats », a-t-il enfin regretté.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :