slot gacor
COIN DES COUPLES

6 conseils pour lâcher-prise au lit

Vous voulez partager un moment intense avec votre partenaire sans penser à votre réunion du lendemain ou encore à cette fameuse liste de courses que vous ruminez toute la journée ? Voici 6 conseils de sexologue pour apprendre à lâcher-prise au lit.

Un état de libération qui permet de vivre pleinement le moment présent. Lâcher-prise peut paraître simple.
Au lit, c’est l’un des pré-requis pour passer un bon moment avec son partenaire. Pourtant, ce concept tout simple peut s’avérer difficile à mettre en place au quotidien. Alors comment se libérer totalement l’esprit ?
Pour y arriver, il faut savoir se mettre dans de bonnes dispositions. Première étape : communiquer avec son partenaire pour créer un cadre romantique. Information importante : pour lâcher-prise au lit, il faut apprendre à se détendre dans la vie de tous les jours, ce qui n’est pas toujours facile.

« C’est très compliqué dans la vie de tous les jours car c’est vraiment propre à chacun. Cela touche tellement à l’intimité qu’il faudrait pouvoir lâcher-prise dans la vie de tous les jours sur des situations bien particulières pour pouvoir avoir lâcher prise en sexualité » explique Caroline Le Roux, sexologue.

Règle numéro 1 : ne jamais se forcer à faire l’amour

On ne cesse de le répéter, la libido connaît des hauts et des bas et nous ne sommes pas tous égaux en matière de désir. Pour pouvoir complètement lâcher-prise et éviter toute crispation, il ne faut pas se forcer. De plus, dans certains cas, le poids du quotidien peut avoir un réel impact sur le désir. « ll faut savoir qu’il existe une charge mentale assez conséquente pour les femmes, certaines d’entre elles se sentent obligées d’avoir un rapport sexuel après plusieurs jours sans relations intimes. Cependant, pour en avoir envie, il faut que tout ce qui est relatif à notre quotidien soit mis de côté », détaille l’experte.

Communiquer est la clé pour lâcher-prise

On le sait, dans les rapports sexuels ou dans la vie de tous les jours, communiquer avec son conjoint est essentiel. Pendant l’acte sexuel ou les préliminaires, la communication est un bon moyen pour lâcher-prise. « Il faut une réciprocité dans les préliminaires et cela passe aussi par la communication : il faut que chacun puisse se caresser mutuellement et il ne faut pas qu’il y en ait un qui fasse plus que l’autre. On parle de communication verbale mais il y aussi un aspect comportemental. Pour les femmes, cet aspect comportemental peut être compliqué car certaines ont tendance à être très pudiques sur leur sexualité. En effet, elles n’en parlent que très peu, alors il ne faut pas hésiter à montrer ses préférences à son partenaire et ne pas avoir honte de le guider soit avec les mains ou alors en changeant de positions. » précise Caroline Le Roux.Lire plus sur femmeactuelle.fr

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :