3E VAGUE: LES RÉVÉLATIONS DE OUSMANE SONKO




Le leader du parti Pastef Les Patriotes a fait une déclaration ce vendredi. Une communication essentiellement axée sur la pandémie de la covid-19 au Sénégal et sa gestion.
Selon Ousmane Sonko, « le Sénégal n’a jamais été leader dans la gestion de la pandémie dans la Zone Cedeao »
Et le leader de Pastef de livrer ses propres chiffres qu’il dit tirer de sources officielles. Ses statistiques concernent la zone Cedeao avec une mise à jour datant du 18 juillet 2021.

« Dans la Zone Cedeao, sur le taux de tests par rapport à la population, le Sénégal est 8e sur 15 pays avec un taux de tests de 3,14%; sur le Taux de positivité par rapport aux personnes testées, le Sénégal est 2e avec 8,56%; sur le Taux de cas positifs sur la population, le Sénégal est classé 3e avec un taux de 0,3 %; sur le Taux de décès, par rapport aux personnes atteintes de Covid-19, le Sénégal est classé 5e avec un taux de 2,34%, alors que la moyenne dans la Zone Cedeao est 1,31% », a affirmé Ousmane Sonko. Qui ajoute que sur le taux de personnes sous traitement, le Sénégal est à plus de 14%.

Le député n’a pas raté le chef de l’État, Macky Sall, l’accusant « d’être responsable » de cette situation. Sur ce point, il a relevé du gâchis dans la distribution des Fonds Covid-19. « En mars 2020, il y avait 12 lits de réanimation, au Sénégal », a-t-il relevé, assimilant cette situation à « une véritable catastrophe. » « Qu’est-ce qu’on devait faire ? On devait orienter les fonds de Covid-19 pour régler cette insuffisance », a-t-il préconisé. Par ailleurs, « si on avait 500 lits de réanimation, on ne vivrait pas pareille situation », a-t-il appuyé. « C’est un crime contre le peuple sénégalais qui est exposé au moment où le président Macky Sall achète un nouvel avion.

Ce n’est même pas sérieux », a-t-il martelé.
Le leader de Pastef ne s’est pas limité à jeter des piques au régime du Président Macky Sall, il a proposé des solutions pour sortir de cette crise. Parmi celles-ci, la suppression immédiate des institutions comme le Conseil économique, social et environnemental (CESE) qui a 7.584.246.284 F.CFA de budget, le Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) qui roule avec 9.614.546.000 F CFA de budget. Prendre l’argent pour acheter des lits de réanimation, des tests PCR rapides.
Ousmane Sonko préconise également de mettre en veille certains services dans les établissements de santé pour renforcer les CTE en lits de réanimation.
Sonko a également souligné que « le parti Pastef a enregistré deux cas de Covid-19 dans ses rangs. » Ainsi, face à la vitesse de propagation du variant Delta, il a décidé de suspendre le ’’Nemmeeku Tour’’, « jusqu’à nouvel ordre ». Car « le contexte ne s’y prête pas », a motivé l’ex-candidat à la présidentielle du 24 février 2019.

Cheikh NDOYE