AUCHAN RÉAGIT AUX PILLAGES DE SES MAGASINS : « NOUS SOMMES TRISTES » !




Sept magasins Auchan ont été attaqués, saccagés et pillés suite aux manifestations qui ont éclaté un peu partout à Dakar après l’arrestation de Ousmane Sonko.

Une situation regrettable dénoncée par Papa Samba Diouf, Responsable de la Communication Auchan Sénégal. Ce dernier condamne avec énergie le saccage et le pillage de plusieurs magasins Auchan à Dakar.

« Ce n’est pas la France qui a été attaquée. Ce sont des sénégalais qui ont été agressés. Ce sont nos valeurs religieuses, de tolérance et de paix qui ont été bafouées. Ce sont des familles et des habitants qui ont été fragilisés. C’est notre identité de peuple pacifique qui a été piétinée. Je suis triste car j’aime mon pays et jamais je n’aurais pu croire qu’un jour, nous allions offrir au monde ces images de pillage », regrette-t-il. Il dit être triste à cause de ces évènements qui offrent une image hideuse du Sénégal.

« Nous sommes tristes. Je suis triste car j’aime mes frères et mes sœurs. Je pense aux milliers de sénégalaises et sénégalais qui travaillent avec nous, aux dizaines de milliers d’agriculteurs qui ont vu des débouchés, aux centaines de milliers de clients qui ont pu accéder à une alimentation plus accessible », soutient-il. Avant d’ajouter : « Piller, voler, incendier, ne doivent pas devenir des verbes sénégalais. Notre pays est un grand pays mais il ne le sera que dans la paix ».

A son avis, on ne devrait pas donner à ceux de l’extérieur qui n’aiment pas le pays les arguments pour dire que la Téranga n’existe pas. « Nous sommes un exemple de stabilité et de tolérance, ensemble gardons ce bien précieux », dit-il.

Le Responsable de la Communication Auchan implore l’écoute de tous et notamment de ceux qui les ont attaqués. « Ne vous trompez pas de combat : nous sommes tous vos frères mais hier (mercredi) nous fûmes les victimes, vos victimes », indique-t-il.