BIGNONA DÉCOMPTE UN AUTRE DÉCÈS




Et un de plus. Le décompte macabre se poursuit. Après avoir ouvert le bal mortel, hier, la ville de Bignona a repris le relais avec une nouvelle victime des manifestations. Un décès y a été déploré aujourd’hui, lors d’événements sanglants qui ont également causé une dizaine de blessés. La victime s’appelle Famara Goudiaby (24 ans). Il est originaire du village de Diégoune. Son corps sans vie à la morgue de l’hôpital régional de Ziguinchor.

Hier, c’est le jeune Cheikh Coly, 20 ans, qui a été la première victime des manifestations entamées dans plusieurs localités du pays depuis l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko. D’autres victimes sont tombées à Keur Massar, Yeumbeul, Parcelles Assainies, et Centenaire. Cela porte officiellement le bilan à six décès liés directement aux manifestations pour la libération de l’homme politique, leader du parti Pastef.




1 Comment

  1. Bonjour, je réclame le retrait de la photo de mon frère sur son lit de mort par respect pour lui et notre famille.
    Merci

Comments are closed.