Morts Lors Des Manifestations : Amnesty International Annonce Une Plainte Contre La Police




Les manifestants aux relents d’émeutes ont causé une dizaine de morts sur l’étendue du territoire. Des jeunes tombés sous les balles des forces de l’ordre totalement dépassées par les événements.

Après le leader de PASTEF qui, dans sa déclaration de ce lundi, a annoncé qu’une plainte pour crime contre l’humanité sera déposée à la Cour Pénale Internationale (CPI), c’est au tour d’Amnesty International de se signaler.

L’organisation qui dénonce les nombreuses bavures, annonce qu’elle va déposer une plainte contre la police nationale. Pour l’ONG, ces violences faites à l’endroit des jeunes sont à dénoncer avec fermeté et assure-t-elle, il est indispensable de traduire en justice toutes les personnes qui sont en rapport avec ces morts.