OUSMANE SONKO : « CETTE COMMISSION NE PEUT PAS LEVER MON IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE, JE NE RÉPONDRAI PAS A LA CONVOCATION DU JUGE… »




Le leader de Pastef a fait face à la presse ce jeudi. Ousmane Sonko a annoncé qu’il ne répondra pas à la convocation du juge d’instruction du 8ème cabinet, en charge de son dossier.
Face à la presse, le député a fait savoir que son immunité parlementaire « ne peut pas être levée par la commission ad hoc de l’Assemblée nationale ». Il a évoqué l’illégalité de la procédure et le règlement intérieur de l’Assemblée nationale pour justifier sa décision de ne pas aller répondre à la convocation.

« Si vous vous rappelez de ma déclaration la fois passée, j’ai dit que si mon immunité parlementaire est levée en respectant les règles, j’irai répondre à la convocation. Mais, au vue de la situation, les règles ne sont pas respectées », a expliqué Sonko.

Poursuivant, l’opposant a également évoqué le règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui stipule que pour lever l’immunité parlementaire d’un député, il faut impérativement 11 députés dans la commission ad hoc. Alors que avec la démission de deux parlementaires de l’opposition, à savoir Guirassy et Cheikh Bamba Dièye, il ne restera que 9 membres. Ce qui fait faire à Sonko que cette commission ne peut pas lever son immunité parlementaire.
Cheikh Ndoye